BERTILLE & PAPILLES ...

16 janvier 2024

HELLO 2024 ...

 

Noël est fini ... On a défait les sapins ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Rangé les boules ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Pour onze mois dans les cartons ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

D'autres décorations, plus hivernales encore, ont pris place sur le rebord des fenêtres et dans les jardins ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 10

Le stock de bois diminue ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Pour alimenter la cheminée et réchauffer nos coeurs ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Un bon thé au coin du feu ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Et les dernières tranches du traditionnel Christmas pudding englouties ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Que déjà l'hiver est là ! La nuit tombe encore tôt, nous forçant à rentrer très vite au chaud ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 18

Parfois il faut gratter la vitre pour voir le paysage ...  

Capture d’écran 2024-01-16 à 10

Cette année la neige est au rendez vous ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 10

Obligeant les petits oiseaux du jardin à venir quémander quelques graines comme cette petite mésange charbonnière ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Un pâle soleil d'hiver tente de faire fondre cette neige ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 10

Qui s'obstine à s'accrocher aux branches ...

Capture d’écran 2024-01-16 à 11

Bref... le temps des voeux est revenu ...

Début de semaine, début de mois, début d'année ...

Nouveau cycle ...

Et pourquoi pas une nouvelle vie !

Je vous souhaite le meilleur pour 2024 ...

&&&

BONNE ANNÉE ...

&&&

 

 

 

 

 

Posté par valentine33 à 18:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 décembre 2023

 

Quand l'amour pour une femme et la gastronomie française deviennent ... 

Capture d’écran 2023-12-12 à 15

S'inspirant du livre de Marcel Rouff paru en 1920, "La vie et la passion de DODIN-BOUFFANT, gourmet"  le cinéaste Tran Anh Hung signe ici une oeuvre qui fera fondre les coeurs les plus durs. D'une délicatesse et d'une pudeur infinie, cette pépite va vous donner l'envie d'aimer ses acteurs et la belle gastronomie.

C'est un des plus beaux films de 2023, il a reçu le Prix de la mise en scène. Et c'est bien mérité. 

Capture d’écran 2023-12-12 à 15

D'une éclatante beauté, ce film raconte l'amour de Dodin-Bouffant (Benoit Magimel), fin gastronome réputé du 19ème siècle, pour sa géniale cuisinière Eugénie (Juliette Binoche) dont il fera son bras droit. 

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

La longue et hypnotisante scène d'ouverture est une profession de foi ... 

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

La cuisine, pièce essentielle de ce château, est le temple presque mystique où les feux ...

134161363

Les vapeurs ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Et les crépitements remplacent les mots ... Peu de dialogues.

Capture d’écran 2023-12-12 à 17

Les casseroles, marmites, cuillères et couteaux forment un ballet quasi silencieux ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Pas de musique non plus, sauf dans les dernières minutes du film où Massenet vient sublimer tout cela ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Juste des bruits, des chuchotements ... Et la transmission d'un savoir faire à la jeune génération ... 

134161338

 Un beurre qui mousse dans une sauteuse, les grosses bulles d'un bouillon de pot au feu qui éclatent dans un faitout, une assiette qui glisse sur une nappe blanche ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Des sons qui parlent d'eux mêmes ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

En cuisine, les gestes sont assurés et maitrisés ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

La caméra de Tran Anh Hung s'attarde sur les mains ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 17

Les yeux, les bouches et les gestes méthodiques ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

La beauté d'un vol au vent sublime ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Il croque toute la magnifique harmonie de ce royaume du silence ...

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

On voit au fil des saisons qui passent tout le cycle de la vie que La Passion de Dodin-Bouffant raconte avec une distance délicate. 

Par le délicat et fragile croustillant d'un dessert qu'il a sculpté, il se met à nu devant celle qu'il aime et qu'il voudrait épouser.

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Avec une simplicité et une économie désarmante (peu de décors, sauf ceux naturels du château de Raguin et de Brisset en Anjou) ces personnages filmés à l'automne de leur vie, se cherchent comme des adolescents.

134161367

Cette légèreté apparente passe par les assiettes comme s'ils ne savaient s'exprimer autrement ... 

Capture d’écran 2023-12-12 à 16

Faire la cour à une femme en passant par la cuisine, est-ce une simple diversion pour éviter les sentiments ou finalement n'est-ce pas la plus belle des déclarations possibles aux yeux d'Eugénie ?

Mais la vraie arme de discrétion massive de ce film est sa pudeur !

La délicatesse avec laquelle ils expriment leurs sentiments est d'une douceur exquise et d'une beauté à toute épreuve. 

&&&

Massacré par la critique ce film ne rencontre hélas pas le succès qu'il mérite pourtant largement. Pierre Gagnaire fut le conseiller gastronomique pendant le tournage et tous les plats ont été éxécutés par ses équipes et lui même conférant aux images toute leur beauté ...

Il sera en lice en 2024 pour représenter la France aux Oscars outre manche ...

Si comme moi vous pensez que la cuisine et l'amour se partagent, allez déguster ce film à deux ... 

Bon film ! Bonne dégustation ...

&&& 

@ bientôt ...

 

02 novembre 2023

LE CARAVAGE ... Un chef d'oeuvre sort de l'ombre...

Capture d’écran 2023-11-01 à 11

Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage, est un peintre italien baroque, né à Milan en 1571 et mort à Porto Ercole en 1610. Son surnom lui viendrait du village lombard d'où ses parents étaient originaires. Il serait parti à cinq ans  de ce village pour fuir la peste dont son père sera victime en 1577. A 13 ans il entre dans l'atelier de Simone Peterzano, un peintre maniériste.

Quand il perd sa mère en 1590 il part à Rome. Il y vivra parmi le peuple, une vie difficile qui influencera son oeuvre. Il est accueilli dans l'atelier du Chevalier d'Arpin où il peint des fleurs et des fruits, le commencement du genre de la "nature morte". Le cardinal Francesco Del Monte mécène des artistes lui achètera plusieurs tableaux et assurera sa protection.

Capture d’écran 2023-11-01 à 11

Aujourd'hui, c'est un chef d'oeuvre sorti de l'ombre, dont je vais vous parler : la  "Madeleine en extase"...

Ce tableau découvert il y a quelques années dans une collection privée, est-il une oeuvre du Caravage ? Cette peinture a disparu à Naples en 1610 après la mort de l'artiste. Devenue une oeuvre mythique dont l'image fut copiée à de nombreuses reprises, des experts vont devoir se prononcer. L'époque est à l'image du peintre, violente, attachante et passionnée. Cette oeuvre est indissociable des quatre dernières années du Caravage entre génie et tragédies. Un homme dont le talent fut reconnu par tous mais qui fut condamné par ses mauvais penchants.

Capture d’écran 2023-11-01 à 11

Cela commence par la restauration de l'oeuvre ... 

Capture d’écran 2023-11-01 à 13

Mais revenons sur sa découverte. C'est en Ombrie, pas très loin de ce petit village que les propriétaires du tableau (qui souhaitent garder l'anonymat) ont su remarquer dans la petite collection dont leur famille avait hérité, une oeuvre pas comme les autres. Etait ce une femme enceinte ou une femme malade, avec ce ventre gonflé ? Ils vont faire appel à une très grande historienne de l'art, Mina Gregori. En observant les mains de Madeleine, elle a la certitude d'une éxécution du Caravage, parce que les passages extraordinaires de tonalité sur les doigts, sont une chose qu'un copiste ne peut absolument pas répeter et reproduire. Elle confirme, entre autre, que la beauté et la finesse des cheveux sont l'oeuvre d'un maître de toute première importance. Elle fut terriblement émue à l'étude du tableau parce que trouver un original comme celui ci est de grande importance dans la vie d'un expert. Surtout quand il s'agit du Caravage. Elle va leur demander de chercher tout document ou n'importe quoi qui se réfère au tableau.

Capture d’écran 2023-11-01 à 13

Alors ils vont chercher dans le grenier de leur ancêtre et vont trouver deux livres d'inventaires rédigés au 19ème siècle, suite à deux héritages et qui faisaient mention de ce tableau. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 13

Et surtout ils vont récupérer ce petit papier qui semblait être une signature et auquel personne n'avait jamais prêté attention. Personne ne lui avait jamais accordé d'importance. Ce document mentionne le nom de Caravage mais quelle peut être sa relation avec le tableau ? 

La réponse se trouve dans l'itinéraire personnel de Caravage et dans les quatre dernières années de son existance. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 13

Nous sommes à Rome en 1606. Caravage a 35 ans.

Il est célèbre pour sa nouvelle manière de peindre qui rompt avec l'art de la Renaissance.

Capture d’écran 2023-11-01 à 14

Une oeuvre entre ombre et lumière, associée à sa forte personnalité et à son caractère ombrageux, d'après ses premiers biographes dont Giovanni Pietro Bellori qui déclare en 1672, " sa manière de peindre était en accord avec sa physionomie et son aspect. Il était sombre de peau et avait des yeux sombres, des cils et des cheveux noirs et tel il apparut naturellement dans sa peinture. Il se montrait fort négligent des soins corporels et des années durant il prit ses repas sur la toile d'un portrait qui lui servait de nappe, matin et soir."

Capture d’écran 2023-11-01 à 14

L'homme est sombre et violent, c'est l'image qui sera transmise à la postérité, de l'artiste maudit tel qu'il va exister jusqu'au début du 20ème siècle. C'est un artiste qui ne dessinait pas ! Il peignait, dirait-on, avec ses tripes, chose impensable pour l'époque. Après avoir peint plusieurs heures dans la journée, il rôdait la nuit de par la ville, épée au flanc et s'adonnait au métier des armes montrant ainsi qu'il se souciait de tout autre chose que de son art.

Caravage n'est pas chevalier. Il n'a donc aucun droit de porter l'épée. Mais il bénéficie de protections puissantes et il en abuse bien trop souvent. Arrêté à plusieurs reprises par des policiers, la nuit, ses provocations le conduisent en prison.

Capture d’écran 2023-11-01 à 14

Il passe plusieurs jours dans les cellules de Tor Di Nona avant que l'un de ses amis influent ne lui vienne en aide et qu'il soit libéré.

Capture d’écran 2023-11-01 à 14

Pour une noble personne, s'imaginer trainer dans les rues de Rome la nuit, en 1605 autrement qu'avec une escorte, était impensable. Les tavernes sont tenues pas des bandes, les rues phagocitées par des voyous. C'est une des particularités du Caravage qui bien qu'il ait accès aux princes et aux plus grands collectionneurs, a continué à fréquenter les tavernes et les mauvais garçons ainsi que les prostituées. Caravage est un bagarreur et plusieurs plaintes sont déposées à son encontre comme celle d'un aubergiste auquel, mécontent,  il a lancé  un plat brûlant au visage. Ou celle d'un notable qui affirme qu'une nuit le peintre l'a violemment frappé du pommeau de son épée pour une histoire de femmes.

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Et cela alors qu'au même moment il travaille pour les plus belles églises de Rome et ses plus riches collectionneurs et devient le plus grand peintre de son temps. 

Mais Caravage est un homme scandaleux, violent dans son art comme dans sa vie. C'est ainsi qu'un soir de l'été 1606 à deux pas de son atelier, il est entrainé dans un duel qui va mal tourner. Ranuccio Tomassoni est un homme sulfureux, tout à la fois policier et proxénète. Peut-être s'affrontent ils pour une dette de jeu peut-être aussi pour de vieilles rancunes. Bléssé, Tomassoni meurt quelques heures après le combat. Grièvement bléssé à la tête, Caravage quitte Rome pour se réfugier dans l'un des fiefs des Colonna. Cette famille princière d'origine médiévale possède de nombreux domaines en Italie. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Depuis son enfance Caravage est sous la protection de la Marquise Colonna. Elle va le faire soigner et le cacher. Au bout d'un mois un procès condamne Caravage au bannissement et à la peine de mort et ce quel que soit l'endroit où se trouve l'artiste. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

"Un Christ à Emmaüs" est achevé pendant sa convalescence chez les Colonna.

Réfugié à Naples, alors territoire espagnol, il est à l'abri de la police du Pape et de sa condamnation.

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Naples est une ville où se cotient le faste de palais grandioses ...

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Et un habitat plutôt misérable. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Comme si tout le monde ignorait qu'il est recherché par la police, Caravage reçoit beaucoup de commandes et fort bien payées. C'est le cas pour "Le Mont de Piété de la Miséricorde" un de ses premiers tableaux peints à Naples. La réputation de Caravage grandit.

Capture d’écran 2023-11-01 à 15

Et pourtant il va décider d'aller à Malte, début d'un périple qui va durer 2 ans et à l'issue tragique. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

Comprendre cette phase de son existence est aujourd'hui essentiel pour percer le secret des documents découverts par les propriétaires du tableau. C'est à Rome qu'ils vont charger Orietta Verdi, historienne spécialiste des archives de l'histoire de l'art, de cette tâche.

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

Elle va étudier en premier ce qu'elle appelle le "petit papier". La première ligne indique "Madeleine renversée de Caravage" Le mot "renversée" l'interpelle car les versions de ce tableau s'appellent "Madeleine en extase". Ensuite on peut lire "Chia".  Or on sait que c'est à Chia que résidait la protectrice de Caravage, la Marquise Colonna. Vient ensuite "ceci pour le bénéfice du Cardinal Borghèse de Rome".

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

Nous savons que le cardinal Borghèse était un personnage très puissant à cette époque. Il était secrétaire d'Etat, neveu de Paul V Borghèse le souverain pontif règnant. Mais surtout c'était un collectionneur avide de Caravage. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

Il possédait déjà plusieurs tableaux de Caravage qu'il était parvenu à se procurer à Rome. Et d'après ce que nous dit le papier, il revendiquait, il convoitait ce tableau "Madeleine renversée"

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

Les deux inscriptions qui se trouvent en haut à gauche et en bas, à droite, dans un premier temps ont paru assez énigmatiques.

Le "3. di 19" pourrait faire croire qu'il s'agit d'une date... Mais l'historienne pense plutôt à un chiffre correspondant à un élément d'une liste de 19 éléments différents. Et les deux dernières lettres "f et f" avec un  point, cela pouvait ressembler à ce que l'on peut trouver sur beaucoup de documents, c'est à dire la signature qui signifie "faccio fidele", soit "je garantis l'exactitude".

Capture d’écran 2023-11-01 à 16

En ce qui concerne les 2 livres d'inventaires il s'agit d'une première liste de tableaux trouvés dans le palais du Comte Pacelli de la ville de Terni en 1864. C'est un inventaire rédigé par un expert qui s'appelle Filippo Angeli, restaurateur de profession mais aussi artiste peintre.

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Lequel au numéro 6 de sa liste indique une toile représentant la Madeleine mourante, école de Caravage, estimée à 100 écus.

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Le mystère s'épaissit à la lecture du deuxième inventaire, une liste dressée vingt ans plus tôt dans la ville de Pérouse pour une autre famille les Canali. Ici la "Madeleine mourante" est attibuée à Le Guerchin, un peintre italien dont on confondit souvent les oeuvres avec celles de Caravage quand ce dernier tomba dans l'oubli...

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Tout simplement parce qu'il existait un air de famille entre les deux artistes. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Mais alors pourquoi soudainement en 1864 alors que Caravage était largement oublié, son nom a t il fini par réapparaitre ? Et comment expliquer que le tableau soit passé de la famille Canali à celle du Comte Pacelli ? Etaient ils parents ? L'enquête se poursuit à Pérouse aux archives d'Etat pour consulter les inventaires des patrimoines et les testaments.  

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Voici l'enveloppe qui contenait le testament et qui était fermée de chaque côté. Elle était close avec des sceaux tout autour. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Et c'est celui de Pietro Canali qui lègue à son "bien aimé neveu, Francesco Pacelli 2000 écus, sa montre d'or".

Et voilà la connexion établie ; ils étaient bien en famille...

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Et c'est finalement l'épouse de Pietro Canali qui lèguera, à sa mort, la "Madeleine en extase" à Francesco Pacelli. Premier mystère  résolu, il faut maintenant remonter dans le passé jusqu'à l'époque de Caravage pour reconstruire l'arbre généalogique de la famille Canali et peut-être identifier la personne qui aurait pu acquérir le tableau.

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

Capture d’écran 2023-11-01 à 17

C'est à Pérouse que l'on retrouve la maison de Giuseppe Canali, le père de Pietro, où l'on peut voir une belle Madeleine moribonde (aujourd'hui on dit "en extase") de Le Guerchin. C'est très important de constater qu'en 1784, soit 80 ans avant l'inventaire Canali, nous savons que le tableau de La Madeleine se trouve déjà dans la maison Canali à Pérouse. Les Canali font partie d'une dynastie de marchands de soie. Mais il est impossible d'y retrouver leur trace avant la fin du 17ème siècle. Où étaient ils installés à l'époque de Caravage ? C'est Francesca Curti, historienne de l'art, qui va les retrouver au sud de l'Italie à Naples. Et notamment Giovanni Andréa Canali, très actif au début du 17ème siècle comme marchand de soie, était aussi responsable des décisions d'un Vicaria Royal de Naples. C'était un tribunal qui s'occupait des contentieux civils. Et donc des héritages ! C'est peut-être un hasard mais au moment même de la mort de Caravage, Giovanni Andréa Canoli était magistrat royal au tribunal de Naples et s'occupait des héritages contestés. Existe t il un lien entre cet homme et les tout derniers tableaux du Maitre ? Cette question est désormais au coeur de l'enquête. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 19

Au mois de juillet 1607 Caravage se présente devant les fortifications de La Valette, une ville alors en pleine reconstruction. Malte, c'est une étape vers le pardon du Pape et l'espoir d'un retour rapide vers Rome. Caravage espérait recevoir la croix de Malte, accordée aux hommes qui s'étaient illustrés pour leurs mérites et leur vertu.

Capture d’écran 2023-11-01 à 19

Il fut accueilli à Malte par le 54ème Grand Maitre Alof de Wignacourt, Seigneur français. Il fit de lui un portrait qui le séduisit. Accéder au rang de chevalier lui offrifait une certaine immunité. Mais l'Ordre de Malte est un Ordre militaire et Caravage n'est pas le mieux qualifié pour y être accepté vu ses antécédants judiciaires. Il fallait avoir beaucoup de quartiers de noblesse, ce qu'il n'a jamais eu. Par contre Alof de Wignacourt a besoin d'un peintre pour décorer sa nouvelle capitale, La Valette. Il fait écrire à Borghèse pour lui demander l'autorisation exceptionnelle d'ordonner un meurtrier :

"Très Saint Père, Comme le Grand Maitre de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem souhaite honorer certaines personnes dignes et vertueuses, il prie humblement Votre Sainteté de daigner lui accorder l'autorité et le pouvoir, pour une fois seulement, d'être en mesure d'honorer et de décorer avec l'habit de Chevalier Magistral, deux personnes qu'il favorise. Nonobstant le fait que l'un des deux a auparavant commis un homicide au cours d'une rixe, il prie de considérer cela comme une faveur très spéciale pour le grand désir qu'il a d'honorer de si vertueuses et dignes personnes".

Quelques semaines plus tard, le Pape répond positivement à la requête du Grand Maitre et Caravage peut être ordonné Chevalier. Et puisque tout nouveau membre, en remerciement de sa nomination, doit faire un don important à l'Ordre de Malte, Caravage lui offre un tableau de très grande taille qu'il éxécute pour la nouvelle cathédrale de La Valette, la décollation de Saint Jean Baptiste. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 19

C'est là que Caravage montre tout son génie. Il part de l'obscurité et il y ajoute la lumière. C'est la clé de son clair-obscur. Et c'est la raison pour laquelle ses personnages sont si parfaitement ciselés et définis dans une magnifique qualité tri dimensionnelle. De sorte que quand vous vous trouvez devant le tableau vous pensez que les représentations que vous voyez sont réelles. 

Au départ son art a choqué parce qu'il s'est débarassé de tous les idéaux de la Renaissance. Il n'y a pas de personnage idéalisé, de visage de la Vierge, pas d'arrière plan, pas de collines toscanes, non plus d'angelots qui descendent du ciel. Aucun signe de rédemption, il s'agit simplement d'une tragédie, du terrible meutre d'un homme. 

La décollation est l'unique tableau jamais signé par Caravage ! 

Frère Michelangelo Merisi, son nom de naissance, est inscrit dans le sang du Baptiste égorgé. Une signature que l'on interprète souvent comme un signe de pénitence pour le meurtre dont il s'est rendu coupable.

Capture d’écran 2023-11-01 à 20

A Malte il peint encore quelques oeuvres dont le Saint Jérôme commandé par l'un des chevaliers supérieurs.

Caravage a obtenu ce qu'il voulait. Et pourtant, un soir, il est pris dans une bagarre dans la maison d'un Chevalier de Premier Rang personnage important et noble. La bagarre est dure puisqu'il y a plusieurs bléssés. Un coup de feu est tiré et une semaine plus tard Caravage est arrêté et incarcéré. Combien de temps restera t il en prison ? 

Caravage est toujours aidé par quelqu'un dans sa vie ce qui signifie que probablement, en plus d'être caractériel, borderline comme on dirait aujourd'hui, il avait une personnalité qui suscitait de la sympathie, de l'amitié.

Caravage a probablement bénéficié de complicité pour s'évader. A son procès il sera jugé par contumace et exclus définitivement de l'Ordre de Malte. Il vient de se faire de nouveaux ennemis. L'Ordre de Malte est une organisation puissante et tentaculaire. Pour Caravage le danger fera désormais partie de son quotidien. 

Retour à Rome où le "petit papier" continue à faire l'objet de beaucoup d'attentions. L'étude paléographique lui reconnait des similitudes avec l'écriture de Caravage et une datation au début du 17ème siècle. L'encre utilisée fera aussi l'objet d'une étude poussée. Elle contient divers éléments qui lui confèrent là aussi la même période. Par aileurs, on constate que le papier a fait l'objet de pliures qui contiennent des traces d'éléments minéraux de contamination.  Ils ne font pas partie de la composition du papier. Cela laisse supposer qu'il a été en contact direct avec la toile du tableau.

Capture d’écran 2023-11-01 à 21

Les pliures lui ont permis d'être placé à l'arrière du tableau. Ce qui expliquerait que la peinture l'ait très légèrement contaminé. Le scénario est cohérent mais ce n'est qu'une simple hypothèse. Tout va changer quand à Paris dans l'atelier de restauration on fait une découverte inattendue : en préparant le traitement de la toile du tableau qui déformée provoque des dommages sur la peinture. Avec le temps la toile, composée de fibres naturelles a  rétréci et provoque comme des petits reliefs (des craquelures) en surface.  Il faut la séparer du chassis sur laquelle elle a été fixée. C'est en les dissociant que l'employé va découvrir un deuxième cadre entoilé au dos de l'oeuvre. On voit la trace du tableau sur la toile de fond. Normalement quand un tableau est terminé on colle une deuxième toile, vierge, directement au dos du tableau, sans cadre. C'est l'entoilage.

Capture d’écran 2023-11-01 à 21

Ici la particularité est qu'il y a 2 cadres l'un dans l'autre. Ce détail va s'avérer très précieux pour la suite de l'enquête.

Capture d’écran 2023-11-01 à 21

Une fois la toile retendue, elle fera l'objet de retouches de peinture qui se confondront avec la toile d'origine. Ensuite, le tableau sera mis à la disposition des experts. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 21

Octobre 1608 tout juste évadé de la prison de Malte, Caravage débarque à Syracuse. Il va rester un an en Sicile et se rendra ensuite à Messine puis à Palerme. Il fuit tout autant la condamnation du Pape que la vindicte des chevaliers de l'Ordre de Malte qui ne vont pas manquer de venger l'humiliation de son évasion. Et pourtant, tout juste arrivé, il n'a aucune difficulté à obtenir de nouvelles commandes.

Capture d’écran 2023-11-01 à 21

L'enterrement de Sainte Lucie, le très grand tableau qu'il réalise ici pour l'église éponyme, inaugure une nouvelle manière de peindre. Est ce la marque d'un homme désormais sans repères ou celle d'une profonde inquiétude qui aurait bouleversé son art. La gamme des couleurs est restreinte, les teintes sont pâles. Les personnages qui occupent à peine un tiers du tableau semblent s'effacer dans un univers qui les dépasse. Ici encore Caravage est payé une fortune pour ses tableaux mais son exil ressemble de plus en plus à une fuite éperdue. Il s'habille médiocrement, est toujours armé, ce qui plus que tout, le fait ressembler à un reître plutôt qu'à un peintre. Il dort tout habillé avec à sa ceinture la dague qui ne le quitte jamais. En Sicile il se sent pourchassé par ses nombreux ennemis.

Capture d’écran 2023-11-01 à 22

Alors il retourne à Naples en octobre 1609 où il est accueilli dans le palais de la Marquise Constanza Colonna sa protectrice de toujours. Sa peinture est maintenant celle d'un homme pressé qui synthétise ses idées en quelques coups de pinceau. Les traits des personnages sont moins précis qu'autrefois, il résume la réalité plutôt qu'il ne la représente fidèlement. On dit alors qu'il peint une oeuvre en à peine trois jours. Il se dit qu'il sent sa fin proche. Un jour qu'il se tenait devant la porte d'une taverne il se fait encercler par des hommes armés qui le blessèrent au visage. Qui sont ces hommes qui lui veulent du mal ? Des envoyés de l'Ordre de Malte qui veulent le punir de s'être évadé ? Ou bien vengent ils la famille de Ranuccio Tomassoni que Caravage a assassiné trois ans plus tôt ?

Caravage est donné pour mort, il n'est que défiguré. 

Désormais son seul espoir c'est Borghèse alors en pleine constitution d'une immense collection. Le cardinal Borghèse est le neveu du Pape, et par conséquent un homme d'une très grande influence et qui peut obtenir la grâce de Caravage.

Capture d’écran 2023-11-01 à 22

En échange, le peintre lui envoie l'image d'un David brandissant la tête tranchée de Goliath, une tête qui n'est autre que son portrait. Caravage peint ensuite un Saint Jean Baptiste lui aussi destiné au cardinal. Mais il ne lui enverra pas ; il compte l'emporter avec lui dans son voyage vers Rome et le lui remettre pour le remercier de son intervention. Il lui promet aussi un autre tableau représentant la Sainte Madeleine, vraisembleblement la Madeleine en extase. 

Au début du mois de juillet 1610 il embarque enfin pour son retour à Rome. S'il fait ce voyage c'est qu'il a reçu la nouvelle de sa grâce. Il emporte avec lui deux représentations de Saint Jean Baptiste et le tableau de la Madeleine en extase.  Mais les chroniqueurs affirment qu'il y a dans ses malles plusieurs autres tableaux, dix oeuvres en totalité prétendent certains d'entre eux. Il a prévu de s'arrêter à la première escale du bateau, dans le petit port de Palo Laziale qui n'est qu'à quelques kilomètres de Rome. Mais contre toute attente il est arrêté par des policiers qui le mettent au cachot. Il y restera trois jours tandis que le bateau repartira sans lui, en direction de Porto Ercole en Toscane avant de faire le voyage de retour vers Naples. A bord sont restés les effets personnels de Caravage, dont tous ses tableaux qui sont aussitôt remis à sa protectrice, la Marquise Colonna. Il a débarqué à Palo Laziale parce qu'il pensait que c'était un port sûr. parce qu'il se trouvait en territoire des états pontificaux. Les policiers qui vont l'arrêter n'ont pas reçu la nouvelle de la grâce. Une fois libéré contre une grosse somme d'argent, Caravage parcourt les 100 kilomètres qui le séparent de Porto ercole. Mais il n'a pas la moindre chance de récupérer ses tableaux et il meurt d'épuisement à son arrivée.

A Rome où l'on attendait son retour, ce fut la nouvelle inattendue de sa mort qui parvint, suscitant l'affliction de tous.

C'est par l'entremise du représentant de Scipione Borghèse à Naples, un certain Deodato Gentile que la suite de l'histoire peut être reconstituée.  Le cardinal lui a demandé de s'enquérir des tableaux qui lui étaient destinés et que Caravage devait lui apporter. Le 29 juillet 1610, dix jours après la mort de Caravage, Deodato Gentile écrit une lettre au secrétaire du cardinal Borghèse à Rome.

La lettre dit que les effets personnels du peintre ont été apportés au palais de la Marquise Colonna. Et que lui même s'y est rendu pour vérifier si tous les tableaux étaient bien arrivés. Il dit en avoir trouvé seulement trois. Deux San Giovanni et une Madeleine.  Le nonce apostolique rassure ensuite le cardinal lui disant qu'il a prié la marquise de ne laisser voir les tableaux à personne. Même si ensuite il ajoute que le cardinal pourra les obtenir à la condition que soit satisfaites les obligations envers les héritiers et les créditeurs, vu que Caravage est mort sans laisser de testament. 

Deux jours après, une autre lettre d'un ton très agité,  inquiet de Deodato Gentile avertit le cardinal Borghèse que les tableaux ont été saisis chez la marquise par les magistrats royaux dont personne ne sait de qui il s'agit... 

Face à cette situation la Marquise Colonna qui avait la responsabilité de la garde, en particulier des oeuvres destinées au très puissant Broghèse à Rome va décider d'établir une liste de tout ce qui avait été rapporté chez elle. Dix neufs éléments au total parmi lesquels les tableaux avaient le plus de valeur. Et donc nous pouvons proposer une explication du 3. di 19. C'est la Madeleine en extase qui devait porter le numéro 3 de la liste des 19 éléments. C'est alors que l'entoilage des tableaux a été dissocié et que le petit papier a été plié et glissé entre les deux toiles avant qu'elles ne soient réunies. 

Reste à savoir quel magistrat royal en 1610 aurait pu saisir le tableau chez la marquise Colonna. Pourrait il s'agir de Giovanni Andrea Canali le patriarche de la famille ? Un homme qui s'occupait justement des successions compliquées au tribunal de Naples... et dont les descendants ont hérité de la Madeleine en extase. La clé de l'énigme pourrait se trouver dans les deux inventaires du tableau. Le premier l'attribue au Guerchin alors que le second, réalisé vingt ans plus tard par Philippo Angeli indique qu'il s'agit d'une oeuvre de l'école de Caravage. Qu'est ce qui a bien pu faire changer l'attribution qui tenait depuis au moins 150 ans ? Angeli ne se sent pas d'affirmer avec  une totale certitude qu'il s'agit d'un Caravage alors il écrit "école de Caravage". 

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Ces trois pièces à conviction racontent donc l''histoire d'un tableau éxécuté par le peintre lui même. 

L'enquête d'Orietta Verdi et Francesca Curti montre que cette version de la Madeleine en extase serait donc une oeuvre authentique de Caravage. 

C'est une histoire exceptionnelle dans le monde de l'art.

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Si Mina Gregori l'a authentifié, d'autres spécialistes doivent se faire une opinion pour que progressivement se forme un consensus qui reconnaitrait le caractère original du tableau. 

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Aujourd'hui c'est au tour de Pierre Curie, Directeur du Musée Jacquemart-André à Paris de l'expertiser et son premier regard ne lui est pas très favorable. Toutefois, passée cette première impression et après examen des zones les plus sombres du tableau, en haut à gauche, son regard va changer.

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Avec une lumière puissante, une croix et la couronne d'épines vont apparaitre.  Il admet que l'oeuvre est très belle, très sombre et lumineuse en même temps.

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Par contre, le crâne en bas à droite ne correspond pas aux crânes habituellement peints pas Caravage. Il parait presque désarticulé contrairement à ceux peints par Caravage.

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Capture d’écran 2023-11-01 à 23

Dans les Saint François et Saint Jérôme ils ont une consistance minérale presque réaliste.

Or celui ci ne leur ressemble pas du tout. Peut-être faut il envisager que Caravage ait laissé un assistant le réaliser...

On n'a jamais la certitude qu'un peintre a réellement peint un tableau même quand il a bien signé son oeuvre. Il faut laisser parler le regard, l'analyse technique, la compréhension pour se faire une opinion, qui ne reste qu'une opinion. Rien n'est jamais définitif. 

Il faudra peut-être des années encore avant que la main de Caravage soit reconnue de manière unanime. Mais cette version de la Madeleine en extase, tout juste sortie de l'ombre, a désormais tout pour convaincre. A la fois pour le style de sa peinture, pour son éxécution remarquable et pour l'histoire romanesque de sa redécouverte. 

&&&

Cette enquête sur la "Madeleine en extase" a été réalisée avec le concours d'ARTE.

Qui sera le prochain peintre à retenir mon attention ? Aucune idée pour l'instant ...

&&&

@ bientôt ...

 

 

 

 

Posté par valentine33 à 11:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 octobre 2023

LE SÉCALONIA ...

 

Bien connu des solognots, ce restaurant s'appelait Le Lion d'Or ...

Il est resté fermé très longtemps quand ses propriétaires sont partis en retraite... 

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Mais depuis cet été les choses ont bougé... 

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Des tranchées ont commencé à balafrer le jardin ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

D'étranges machines ont survolé les toits du village ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Pas de doute ... Les travaux ont commencé !

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

A l'intérieur aussi, ça bouge ...

Le fameux "living" est rajeuni avec un aérogommage fort réussi ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Une fois en place, il rend bien ...

Plutôt chouette le résultat, non ? 

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Installer un bar contemporain avec son zinc traditionnel ...

IMG_5400

Et le voilà garni ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Le petit comptoir d'accueil est arrivé lui aussi ...

IMG_5403

Il a trouvé sa place, ici ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 15

Quelques essais furent nécessaires pour que chaque chose trouve son bon emplacement ...

IMG_5398

Quand une vieille maison solognote à colombages côtoie un meuble contemporain ...

133909268

Voilà le résultat ...

IMG_5401

Quelques luminaires judicieusement placés ...

IMG_5402

IMG_5406

Des tableaux ...

IMG_5408

IMG_5407

Quelques meubles de famille ...

IMG_5414

Un peu de gourmandises ... 

IMG_5411

Des murs aux coloris très actuels ...

IMG_5404

IMG_5413

IMG_5410

Une décoration typique de la Sologne ...

IMG_5409

Tout comme on aime  ...

IMG_5416

IMG_5396

Sans oublier le confort moderne. Et dire que l'après midi même les derniers coups de pinceaux étaient donnés.

Finalement tout est prêt pour ce soir.

Bluffant ...

IMG_5412

Justement, nous y voilà ... C'est l'inauguration ...  

IMG_5420

Un public chaleureux et admiratif a répondu présent ...

IMG_5419

Les anciens propriétaires (à gauche) Mr Martin et son épouse Josiane ont officié ici durant plus de quarante. 

Ce soir ils passent le flambeau à Vincent & Catherine Barroche ...

Tous nos voeux de réussite les accompagnent ... 

IMG_5421

Que la fête commence et longue vie au Secalonia ...

Capture d’écran 2023-10-20 à 14

Il ne manquait plus que la carte de visite que voici ...

Et vous n'avez plus qu'à réserver ! 

Pour moi, c'est chose faite...  je serai parmi les premiers clients... 

&&&

Comme vous j'ai été curieuse de connaitre l'origine de ce nom Sécalonia ...

Il suffit de poser deux suffixes "SEC-AL-ONIA" ...

Hydronyme tout indiqué pour désigner une région marécageuse, ce que fut la Sologne pendant très longtemps ...

Sécalonia ... Sealogne ... Sologne ... 

&&&

@ bientôt ...

 

 

Posté par valentine33 à 16:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 octobre 2023

PABLO PICASSO Inventaire d'une vie (suite et fin)

 

Depuis que Picasso s'est installé à Vallauris, il fabrique des dizaines de céramiques, tous les jours.

 Capture d’écran 2023-10-03 à 15

En un an à peine il a fabriqué plus de deux mille pièces

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Depuis le printemps 1949 la famille s'est agrandie. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Il appelle sa fille Paloma en souvenir de la Colombe de la Paix qui lui a été commandée

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

C'est après cette période de grande paix qu'il va s'essayer à l'assemblage d'objets

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Qui donneront naissance à ses premières sculptures

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Ici la guenon et son petit

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Puis la chèvre que son fils Claude récupèrera plus tard.

En effet, à l'intérieur se trouve une des voitures que son père lui a subtilisée pour remplir sa sculpture...

Ces sculptures sont des hymnes à la fécondité et à la maternité.

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Ces sculptures seront une des plus incroyables découvertes lors de l'inventaire de Picasso. 

Au nombre de 1200 il les aura gardées dans sa maison de Mougins comme un trésor très impressionnant.

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

A Vallauris Claude et Paloma avec Françoise forment un cocon familial qu'il sera difficile de préserver

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Ses relations avec Françoise se dégradent avec les voyages incessants que fait Pablo.

133881354_o

Françoise relève le défi des familles recomposées en accueillant Paul et Maya à Vallauris

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Mais Françoise éprouve le besoin de s'isoler

133881353_o

Elle quitte Picasso pour Paris, à la fin de l'été 1953 avec ses enfants

133881349_o

L'artiste n'y croyant pas lui déclare : "on ne quitte pas un homme comme moi"

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Pour toute réponse elle lui dit "Wait and see" ...

Le peintre a laissé échapper son modèle. Le minotaure est à terre mais il se rélève comme toujours, prêt à tout pour séduire une nouvelle compagne. Il compte sur son regard si particulier dont les andalous disent "Nous, Espagnols, pouvons séduire une femme rien qu'avec nos yeux"

Capture d’écran 2023-10-15 à 14

Il a remarqué Jacqueline Roque ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Elle entre immédiatement dans sa peinture

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

En novembre 1954 il perd à nouveau un ami cher, Henri Matisse. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Quand Picasso change de femme, il change d'amis, il change de maison. C'est à ce moment qu'il découvre sa maison "La Californie"

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Où il s'installe avec Jacqueline.

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

La douceur de l'été cannois ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Réunit les enfants de Picasso ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Capture d’écran 2023-10-14 à 17

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Y compris Paul qui admire et protège son père autant qu'il le peut. 

133881375_o

Depuis la mort d'Olga en 1955 il est à nouveau libre de se marier; ce qu'il fait en épousant, dans le secret, Jacqueline en 1961. Il a 80 ans. Cette dernière a réussi en 1960 à faire reconnaitre les enfants de Picasso, Claude et Paloma. Ils portent désormais le nom de Ruiz Picasso. C'est en 1974, à la mort de son père que Maya obtiendra ce même droit. Le temps a fini par reconnaitre la famille de Pablo, telle qu'il l'avait inventée.

133881371

Mais la succession va être bousculée en juin 1975 par la mort prématurée de Paul, le fils ainé. Paul qui avait soutenu ses frères et soeurs dans leur quête de reconnaissance, meurt à 54 ans, à peine plus d'un an après son père.

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

La succession accueille désormais Marina, la fille de Paul issue de son premier mariage ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Et Bernard, son demi-frère âgé de 15 ans.

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

C'est à Notre Dame de Vie, sur les hauteurs de Mougins, que Pablo et Jacqueline vivent désormais. L'artiste devient frénétique devant son chevalet. 

133881384_o

Il griffonne  ces quelques mots sur un carnet ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Picasso revient aux obsessions qui ont guidé toute sa vie de peintre, le baiser ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

L'aubade ...

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

L'étreinte ... 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Seul son travail aura compté dans sa vie. Dans les brumes de l'âge Pablo qui a maintenant 85 ans se ferme aux autres. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Jacqueline écarte de la maison tous les visiteurs dont les enfants du peintre.

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Rien ne doit plus jamais le détourner de son oeuvre et de ce qu'on a appelé  "la période finale"  qui sera somptueuse. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

De 1968 à 1972 il  réalise le plus beau des testaments.

Que souhaiter de mieux que de mourir les pinceaux à la main, souffle Picasso

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Au milieu de centaines de peintures qui ont envahi toutes les pièces de Notre Dame de Vie,  Picasso passe son 90ème anniversaire loin de la ferveur d'un monde dont il s'éloigne, enfermé à Mougins. 

Capture d’écran 2023-09-21 à 19

En juin 1972 il s'apprête à voir la mort en face ; il peint son auto-portrait avec des yeux exhorbités comme s'il avait vu sa propre mort. 

133881475_o

Dernier dessin tourmenté, à l'encre de Chine ...

133881476_o

dernières étreintes érotiques. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Extrême solitude d'un artiste qui ne veut plus voir personne. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Jacqueline, épuisée, éclate en sanglots, à bout de forces dans une ambiance de fin de règne douloureuse. 

En ce dimanche 8 avril 1974 Pablo a le souffle court. Il parle d'Apollinaire, de ses amis d'autrefois.

Où es tu Jacqueline demande-t-il ?  Elle appelle le médecin.

"Nous l'avons déjà sauvé, Docteur, il n'a pas le droit de me laisser seule, dit-elle"

Pablo tend la main à Jacqueline. Il meurt à 11h45. Il avait 91 ans. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 18

Marie Thérèse Walter met fin à ses jours en octobre 1977, quatre ans plus tard, ne supportant pas de survivre à celui qui était resté l'homme de sa vie. 

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Paul Eluard écrit " Picasso de la façon la plus audacieuse, la plus sublime nous aura donné les preuves de l'existence de l'homme et du monde.

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

C'est au Musée Picasso inauguré finalement en 1985 à Paris que l'on peut voir certaines de ces preuves parmi les milliers découvertes après sa mort.

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

Capture d’écran 2023-10-14 à 19

133881479_o

En 1986 Jacqueline organise une grande exposition au Prado de Madrid. Personne ne sait que dans son esprit, c'est son dernier hommage à Picasso.

Le soir même de l'inauguration Jacqueline s'étend sur son lit, à Notre Dame de Vie et presse la détente du révolver qu'elle tient dans sa main ... 

&&&

Ce sont 1885 peintures, 11748 dessins, 1228 sculptures,  2800 céramiques,  18000 gravures et 6000 lithographies qui viennent de nous raconter mieux que quiconque la véritable histoire de PABLO RUIZ PICASSO. 

Et c'est l'Etat qui en sera son plus gros héritier ... 

&&&

C'est grâce à ARTE qui à diffusé un documentaire sur la vie de Picasso que je me suis intéressée à cet artiste. Ce fut une découverte totale.

Autant vous l'avouer, il n'était pas du tout dans le top de mes peintres préférés. Pire... (j'ai un peu honte quand même) je ne l'aimais pas du tout. Je ne comprenais rien du tout à ce qu'il faisait.. . Même mon oncle, mon grand peintre à moi, aujourd'hui âgé de 91 ans, avait essayé de me convaincre de la technicité de ses dessins, du génie de cet homme. Pour moi, il me semblait qu'un petit enfant pouvait "gribouiller" la même chose en toute innocence ! La seule chose que je lui reconnaissais c'était qu'il devait être plus malin que les autres puisqu'il avait réussi à vivre de ses oeuvres.... C'est tout.

Et mon oncle recommencait à m'expliquer, qu'enfant, Pablo Picasso dessinait aussi bien que les grands génies italiens. Ce que j'admets aujourd'hui bien humblement. J'ai mis des années à comprendre cet homme et ce fut pour moi une très belle découverte. Je ne le vois plus du tout comme avant. 

Je ne parle ici que de son oeuvre. Sa vie privée fut ce qu'elle a été, celle du scorpion qu'il était, phénix renaissant de ses cendres ... 

Vous pouvez voir le documentaire sur ARTE.TV jusqu'au 3 novembre prochain. C'est de là que tous mes billets sont partis. Il dure 1h50 tout de même, ce qui explique le nombre de posts que j'ai fait. Mais raconter un si grand artiste avec une vie aussi riche, ne pouvait se faire en une seule fois ...

&&&

@ bientôt ... 


12 octobre 2023

PABLO RUIZ PICASSO Inventaire d'une vie (4ème partie)

 

Celle qui retient désormais l'attention de Picasso, c'est Dora Marr. Elle a 30 ans est photographe, à la fois yougoslave et française,  élevée en Argentine, parlant l'espagnol et pensant surréalisme. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 13

Elle impressionne Pablo par sa ferveur politique, sa passion et sa connaissance de l'art.

Capture d’écran 2023-10-03 à 13

C'est Paul Eluard qui l'a présentée à Picasso.

Apollinaire disparu, Max Jacob retiré dans un monastère, Eluard est le poète qui manquait à l'artiste. Avec lui il fête la victoire du front populaire en Espagne puis celle de Léon Blum en 1936. Lorsque le général Franco refuse la victoire de la gauche espagnole Picasso exprime son désarroi. La République espagnole demande à son peintre le plus illustre d'imaginer une grande toile qui ornera le pavillon espagnol lors de la prochaine exposition universelle. Le 28 avril 1937 les avions allemands et italiens de Mussolini qui soutient Franco, bombardent la ville basque de Guernica.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Le 30 avril Picasso découvre les photos du premier massacre aérien de l'istoire européenne, il sait ce qu'il va peindre... La toile doit être grandiose, elle mesurera près de 8 mètres de long et plus de 3 mètres de haut.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Son nom : Guernica

Cette toile demeurera plus de quarante années au MOMA de New York, par sécurité. A la fin de sa vie Picasso s'inquiète de l'avenir de Guernica. Il chargera Roland Dumas, son avocat, de faire revenir, au Prado à Madrid, son tableau, s'il lui arrive quelque chose et dès que les libertés publiques auront été rétablies.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

En 1937 il partage entre Marie Thérèse et Dora un équilibre destructeur pour les deux femmes mais vital pour Pablo. Quand éclate la guerre en 1939 il met Marie Thérèse et Maya en sécurité à Royan. Il les rejoindra avec Dora qu'il est incapable de laisser seule à Paris.

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il veut continuer à voir sa fille Maya tous les jours et faire son éducation face à une Dora Marr furieuse tout comme Marie Thérèse Walter.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Durant cette occupation allemande, l'oeuvre de Picasso considérée comme dégénérée par les nazis est confisquée et enfermée, tout comme celles de nombreux autres artistes, désormais interdits de galerie ou d'exposition.

Il réussit à cacher une bonne partie de son travail dans ses coffres-forts à la banque et chez ses femmes. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Tandis que Marie Thérèse et Maya sont installées Boulevard Henri IV, il choisit de s'isoler avec Dora Marr, quai des grands Augustins.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Il multiplie les études pendant une année, Dora étant son modèle. D'abord seule puis accompagnée, comme Picasso aime dépeindre sa vie.

133848381_o

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Il va partager une dernière complicité politique avec Dora en mars 1944 lors de la messe à la mémoire de Max Jacob emporté par une congestion pulmonaire au camp de Drancy où lui et sa famille d'origine juive, avaient été internés.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Il confie à Dora, qu'il va bientôt quitter, un portrait de Max Jacob dessiné en 1915.  

C'est son cadeau d'adieu politique.

Capture d’écran 2023-10-07 à 17

Elle le gardera jusqu'à sa mort. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Pablo fêtera la libération de Paris avec Marie Thérèse et Maya.

A Marie Thérèse il vient d'écrire une lettre d'amour en guise de lettre de rupture :

"Tu as toujours été la meilleure des femmes. Je t'aime et je t'embrasse de tout mon coeur"

Maya dira plus tard : il a toujours dit à ma mère "tu sais très bien que c'est toi qui aura été ma préférée"

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Août 1944 la libération de la France signifie celle des artistes aussi. Pablo est heureux de présenter ses "oeuvres de guerre" au 1er Salon d'Automne du Paris libéré. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Montrer que malgré l'adversité il a continué à travailler. Le scandale est énorme, le public est atterré ! 

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

On parle de beauté dégradée, de manque de respect de la personne humaine.

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

L'émeute est évitée de justesse. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Capture d’écran 2023-10-03 à 14

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Portrait de Marie Thérèse ...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Et celui de Dora Marr ...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Alors, chez l'imprimeur Mourlot,  Picasso ve se passionner pour une technique qu'il redécouvre : la lithograpie, ce dessin ou peinture sur pierre. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il choisit de faire un taureau. Une fois le premier état du taureau imprimé, Mourlot lui dit qu'il est magnifique de réalisme que la lithographie est belle, qu'il est inutile de retravailler. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Mais Picasso en décide autrement. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il fait...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il refait ...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Et encore ... 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il recommence à nouveau ...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Au onzième 'état le taureau est tel que le voulait Picasso. 

La simplicité, en réalité, ne se décrète pas. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

C'est là loin des regards, que surgit sur la pierre à lithographie un nouveau visage.

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Une tête de jeune fille ...

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Qui va faire tourner celle de l'espagnol de 64 ans. 

133868805_o

Il l'invite à venir visiter son atelier. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

C'est Françoise Gilot, elle a 22 ans. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Indépendante, passionnée, elle vient d'abandonner ses études de droit pour se consacrer à la peinture.

Françoise est le complice en peinture que Picasso n'avait jamais rencontré. En vérité c'est pour elle qu'il a quitté et Dora Marr et Marie Thérèse. 

Il parvient à l'embarquer sur la côté d'azur où il a choisi de travailler et de vivre désormais. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Elle est depuis toujours admirative d'Henri Matisse. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Pablo va la présenter à Matisse qui fera son portrait.

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

En août 1946 on lui propose de venir travailler au château Grimaldi à Antibes.

Là, à même le sol, avec Françoise pour seule complice Picasso ouvre une période rayonnante de son oeuvre qui durera le temps d'un automne. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Il réalisera la seule peinture qui soit une oeuvre heureuse "La joie de vivre". Elle témoigne de la liberté retrouvée

133868820_o

En octobre 1946 il reçoit Paul Eluard qui lui avait reproché violemment d'avoir fait souffrir son amie Dora Marr, laquelle est plongée dans une profonde dépression depuis qu'il vit avec Françoise.

Capture d’écran 2023-10-03 à 13

Paul et Pablo savent bien ce qu'un graphologue avait dit de son écriture :

"La joie et le bonheur lui nuisent, la tristesse le serre. Il aime intensément et tue ceux qu'il aime"

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

En mai 1947, à 26 ans, Françoise donne à Pablo son troisième enfant, Claude.

Capture d’écran 2023-10-03 à 15

Ils s'installent à Vallauris où il va découvrir la céramique ...

&&& 

C'est dans le prochain billet que va se terminer la longue et riche vie de Picasso ...

&&&

@ bientôt

 

 

 

Posté par valentine33 à 19:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 octobre 2023

PABLO RUIZ PICASSO : Inventaire d'une vie (3ème partie)

 

La vie reprend peu à peu son cours à Montparnasse. Pablo se remet aux portraits et croque les amis retrouvés.  

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Il y a surtout un nouveau venu. Un transfuge du Paris mondain qui fait soudainement irruption dans la vie de Pablo. Il a 25 ans, il se nomme Cocteau, Jean Cocteau. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 15

Guillaume Apollinaire est rentré du front, gravement bléssé, comme Georges Braque, il a été trépané. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Pablo arrive à Rome en 1917. Les ballets russes sont en résidence. Il découvre la vie d'une compagnie de ballet avec ses 60 danseuses. Les 60 étoiles de Diaghilev mais dont une seule l'éblouit. C'est une des plus jeunes de la troupe. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

La pureté de sa beauté a subjugué Pablo . C'est Olga Khokhlova et il ne veut plus la quitter. Il la suit en Italie avant que la troupe arrive à Paris pour la première de "Parade".

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Ceux qui s'installent un soir de mai 1917 dans le théatre du Châtelet y voient le grand rideau de scène peint par Picasso. Il a fait aussi le décor derrière le rideau. Férocement cubiste, il fera dire à un spectateur "si j'avais su que c'était si bête, j'aurais amené les enfants"

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Picasso, Apollinaire, à la vie, à la mort. Deux inséparables qui au moment de se marier ne peuvent qu'être témoins, l'un de l'autre !

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Après celui de Guillaume au printemps Pablo épouse en juillet 1918 la belle Olga qui a fait ses adieux à la troupe de Diaghilev.

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Ses témoins sont les amis qui partagent sa vie depuis son arrivée à Paris : Jacob, Apollinaire et Cocteau.

Guillaume Apollinaire lui offrira un poème, en guise de cadeau : 

"Mon Cher Pablo, La guerre dure, nos mariages sont les enfants de cette guerre et triomphants mais Dieu veuille nous secourir, nous ses enfants ardents et sages. Qu'il bénisse nos mariages, chaque poème, tout tableau et que plus tard, mon Cher Pablo, il nous admette avec nos femmes parmi les bienheureuses âmes qui constellent son firmament et chantent éternellement"

Quelques vers qui en réalité seront comme le testament d'une amitié qui va s'éteindre brutalement... 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Le 11 novembre  1918 le pays entier fête enfin la victoire. Pablo tout à la joie de la capitulation allemande, reçoit une terrible nouvelle. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Apollinaire s'est éteint, emporté par la grippe espagnole dans une atroce agonie. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Le choc est immense pour Picasso qui a le réflexe comme pour conjurer le sort, de se dessiner tel qu'il se voit dans le miroir à cet instant précis. L'auto portrait pour mieux regarder la mort en face. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

Pablo Picasso aura vécu en France plus de 60 années et pourtant à sa mort en 1973, il n'y a pratiquement aucune de ses toiles dans les musées nationaux. C'est grâce à Georges Pompidou que huit de ses toiles feront l'objet d'une première exposition, de son vivant, à la Galerie d'Honneur du Louvre

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

En 1966 pour organiser une rétrospective à l'occasion du 85ème anniversaire de Picasso, la France a du faire appel à l'artiste lui même mais aussi à des musées à l'étranger et à des collectionneurs privés. Comment choisir parmi des milliers de peintures ? Picasso lui même semble avoir guidé le choix tant il a classé, rangé et organisé , comme s'il avait toujours eu en tête ce qui devrait être exposé un jour dans les musées de ses rêves.  

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

 

L'inventaire que réalise patiemment Maurice Rheims n'a donc pas uniquement comme enjeu d'aider à dénouer les fils d'un héritage complexe. Il doit aussi permettre à l'Etat de récupérer une part non négligeable des toiles découvertes. Une possibilité qui existe depuis qu'a été créee la loi dite de "la dation". C'est  André Malraux, alors Ministre de la Culture du Général de Gaulle, en 1968, qui offre aux héritiers la possibilité de payer les droits de succession d'un artiste avec ses oeuvres. Roland Dumas sera l'homme de son héritage, il est son avocat.

L'Etat amputera de 20% ce que Maurice Rheims aura inventorié et comptabilisé avec patience.

Ses enfants se partageront le reste de cette fortune estimée à 1 Milliard 300 Millions de francs. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 16

C'est en effet pas moins de 1885 peintures, 11 748 dessins,  6000 lithographies, 18 000 gravures, 1228 sculptures et 2800 céramiques qui donneront cet héritage faramineux. L'essentiel de ce gigantesque pactole ira à Jacqueline Gilet (sa dernière épouse) suivie de Bernard et Marina (les enfants de Paul, son fils ainé décédé). Maya, Claude et Paloma se partageront la moitié de la part qui serait revenue à leur frère ainé. 

Il faudra attendre 2001 pour que les enfants nés hors mariage, aient les mêmes droits que les enfants légitimes. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Olga et Pablo commencent une nouvelle vie de jeunes mariés, digne d'une prospérité retrouvée.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17Paul Rosenberg, galeriste, change la vie de Picasso en lui achetant année après année pour des centaines de milliers de francs, des toiles qui seront revendues en France et aux Etats Unis. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

C'est lui également qui trouve aux jeunes mariés, à côté de sa galerie, rue de la Boétie, le bel appartement bourgeois qu'il fallait au couple.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Vie  mondaine d'un artiste aujourd'hui reconnu. L'atelier est juste au dessus de l'appartement familial. Pablo se remet à peindre des portraits classiques. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

L'épouse de Rosenberg 

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Ou Olga à la manière de Ingres.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17Olga épouse comblée qui se perd parmi les toiles de Pablo, peintre hostile aux époques qui se chevauchent et se croisent avant, tout à coup de bifurquer vers de nouveaux horizons.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Olga est la première à subir la transformation que Picasso va désormais imposer à ses personnages. 

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Les corps s'alourdissent

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Les mains sont gonflées

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Picasso invente un peuple de géants qui, tout à coup, se mettent en mouvement sous nos yeux. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Pablo le géant, est en réalité comblé et gonflé d'orgueil par la nouvelle parternité  que lui a offerte Olga.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Lui qui a déjà 40 ans est enfin papa d'un petit garçon, Paul, né en février 1921.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

Le petit intègrera la création de Picasso.

Capture d’écran 2023-09-30 à 17

133831752_o

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Les années folles, le jazz, la liberté d'expression... 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

L'artiste pousse à son paroxysme la déformation des corps comme s'il voulait accompagner le mouvement surréaliste.

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Mouvement initié par le jeune poète André Breton avec ses amis Paul Eluard et Aragon.

Ils ont désigné Picasso comme celui qui leur a ouvert la voie.

 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Ce tableau "La danse" 1925 est une peinture révolutionnaire qui fait basculer pour toujours l'oeuvre de Picasso. Une danse macabre qui voit ressurgir les fantômes du passé comme si pour Pablo tout n'était qu'un éternel recommencement. C'est Germaine qui danse et en haut, à droite, c'est Casajemas qui s'invite dans la toile. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

L'amour chez Picasso ne peut être que mortel, la sexualité n'est que violence.

Même le baiser devient effrayant dans cette toile faite à la même période et qu'il a conservée toute sa vie. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Un jour de janvier 1927 Pablo dont les tensions avec Olga sont de plus en plus fréquentes, marche vers l'Opéra quand tout à coup il aperçoit une toute jeune fille. C'est le choc. Il pense avoir découvert le modèle parfait qu'il attendait. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Blonde aux yeux bleus, elle est entrée aux Galeries Lafayette. Il va la regarder depuis le trottoir sans la quitter des yeux, attendant sa sortie. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

C'est Marie Thérèse Walter, elle a 17 ans et va bouleverser l'homme et bousculer l'artiste. Il va l'aborder, lui disant "Vous avez un visage intéressant et je sens que nous ferons de grandes choses ensemble". 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Pas question que quiconque sache que l'artiste fait poser une jeune fille mineure.

Picasso débute une liaison torride et elle n'apparaitra dans ses tableaux  que sous ses initiales MT. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Il l'emmène à Dinard comme Olga auparavant. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Cette toile révèle la dualité entre Olga la brune et Marie Thérèse la blonde

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

A la majorité de Marie Thérèse il se sent enfin libéré et peut désormais chanter les courbes et la nudité de celle qu'il aime. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Des chefs-d'oeuvres qui deviendront parmi ses toiles les plus célèbres. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Il va acheter le château de Bois Joli pour y travailler et cacher sa muse du regard d'Olga. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Olga et Pablo se séparent quand il apprend que Marie Thérèse attend un enfant.

Capture d’écran 2023-10-03 à 11

Olga va perdre l'homme de sa vie. Pablo accélère les démarches du divorce. Pour Olga il est inimaginable de ne plus s'appeler Madame Picasso mais malgré ses contestations, il obtient la séparation. Et parce que le divorce sera bientôt impossible à obtenir pour un espagnol, Olga demeurera jusqu'à sa mort, Madame Olga Picasso. Pablo ne pourra donc jamais reconnaitre ses enfants à venir. Toutefois, Olga obtiendra le château de Bois Joli comme résidence pour elle et leur fils. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 13

Le jeune père de 54 ans installe Marie Thérèse et sa fille dans une cage dorée. 

Capture d’écran 2023-10-03 à 12

Marie Thérèse l'accepte comme une femme soumise, aimante offerte à cet homme qui l'a faite passer de l'innocence à la maternité

Capture d’écran 2023-10-03 à 12

Pablo lui écrit des lettres enflammées "Ce soir je t'aime encore plus qu'hier, et moins que demain je t'aimerai... Je t'aime..."

133831809_o

Mais le minotaure insatiable est déjà en train de dévorer une autre femme ... 

&&&

A suivre ... très bientôt ...

&&&

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par valentine33 à 13:29 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 septembre 2023

PABLO RUIZ PICASSO ... Inventaire d'une vie (2ème partie) ...

 

  Pablo Picasso a classifié ses oeuvres, année par année. C'était une façon de jalonner sa vie et sa création. A sa mort les gens pensaient trouver "un fond d'atelier" mais il était seul à savoir qu'il y avait des centaines et des centaines d'oeuvres de toutes natures. Les musées en ont été complètement déconcertés ! Personne ne pouvait avoir idée de l'importance de sa production.

L'éblouissement et l'émotion furent intenses quand ils pénètrèrent chez le peintre. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Maurice Rheims, qui est chargé de l'inventaire, et ses collaborateurs sont face à des milliers d'objets et toiles, des gravures et des céramiques à numéroter et classer. Il pensait que cela prendrait trois mois (ce qui est déjà beaucoup pour un inventaire) Cela va durer de 1974 à 1981 !

Jamais succession n'aura été aussi longue. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Sa résidence "La Californie" à Cannes est le centre de la succession. Tout se trouve au même endroit, du sous-sol jusqu'au troisième étage. Picasso avait admirablement rangé sa vie, dans des cartons classés par année, dans ce qui semblait être un désordre organisé. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Peu à peu les secrets de Pablo Picasso se dévoilent.

Les toiles retrouvées ont permis de lever le secret sur la période bleue, puis rose de Picasso.

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Paul Lombard, avocat de Maya Picasso, raconte avoir marché sur un tapis de lettres entassées sur le sol.

Parmi elles, se trouvait une bouleversante et émouvante lettre adressée à Pablo par Guillaume Apollinaire. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Ressurgiront aussi les carnets de dessins du bateau-lavoir, des études et des croquis.

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

D'infinies recherches qui racontent comme jamais la genèse de chefs d'oeuvres qui sont entrés dans l'histoire de l'art. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Eté 1906, Max Jacob et ses amis tentent de porter, sur un quai de gare, une malle en osier remplie de tubes de couleurs et de toiles à peindre. Picasso a décidé de faire un grand voyage avec Fernande, grâce à la vente de toutes ses toiles roses à la galerie d'Ambroise Vellard. Fernande rêvait sûrement de vraies vacances mais l'artiste a choisi l'isolement de Gosòl dans la montagne catalane.  

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Les terres sont ocres, les ciels d'un bleu spécial, les maisons crayeuses, en forme de cubes. Si Picasso a ressenti le besoin de retrouver  ses racines espagnoles, c'est qu'il est assailli par le doute et le sens même de sa peinture. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Il a été frappé par la rétrospective Ingres au Grand Palais. Car pour la première fois était exposée une toile cachée tant elle paraissait scandaleuse, le "Bain Turc". Elle éblouit Pablo.  

Capture d’écran 2023-09-27 à 16

Il n'est pas le seul à être subjugué. Henri Matisse, porte drapeau du mouvement fauviste, a présenté au printemps 1906 le "Bonheur de vivre" inspiré du bain turc et dont les couleurs ont suscité l'indignation. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Troublé par cette toile et pour la première fois de sa vie, il se trouve en concurrence avec un autre peintre. S'il veut répondre à Ingres mais surtout à Matisse, c'est dans le village de Gozòl qu'il doit rechercher du côté du primitivisme (qui privilégie les formes naïves et primitives de l'art) remonter aux sources de l'art,  réapprendre à être maladroit et rechercher le dépouillement. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Les visages deviennent bientôt masques. De retour à Paris, Pablo poursuit ses recherches. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Il est son propre modèle comme le prouvent ces auto-portraits retrouvés lors de l'inventaire. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Picasso a décidé de peindre ce qu'il sent plutôt que ce qu'il voit.

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Il veut réaliser une peinture comme on n'en a jamais vue. 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

Il s'enferme dans son atelier au bateau lavoir 

Capture d’écran 2023-09-27 à 17

C'est grâce aux carnets de dessins et aux études découverts par Maurice Rheims que l'on sait maintenant, que ce processus qui va conduire à une des toiles les plus célèbres de l'histoire de l'art, a duré pas moins de neuf mois et aura nécessité plus de 800 études.

Le sujet, scandaleux, Pablo l'a décidé depuis le début : ce sera une scène de bordel... 

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

L'influence initiale c'est l'art primitif espagnol : des statues ibériques que Pablo a découvertes au Louvre. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Puis ce sera, non pas des masques africains comme on l'a longtemps cru, mais des photos rapportées d'Afrique noire par François-Edmond Fortier.

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Les visages deviennent des masques primitifs, à coups de hachures et de torsures.

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Ingres, Matisse...  Picasso a définitivement démoli, à la fois le "Bain turc" et le "Bonheur de vivre"

133807959_o

Avec cette toile  que Pablo a choisi d'appeler le "Bordel d'Avinyò" (rue qui a connu ses frasques barcelonaises)

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Elle deviendra les "Demoiselles d'Avignon" au grand dam de Picasso.

Capture d’écran 2023-09-28 à 11

Il vient de réaliser un tableau en rupture totale avec la peinture occidentale et ses conventions fixées depuis la Renaissance. C'est le premier tableau cubiste, révolutionnaire. La taille même du tableau est différente de tout ce qu'il a fait jusque là. Cette toile va choquer beaucoup de gens. Alors que personne ne semble comprendre son "Bordel d'Avinyò" il poursuit sa recherche sur les formes qui va le conduire au cubisme.

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Cela commence par la photographie. Il l'a découverte dès son arrivée à Paris. Un art qui l'a intrigué puis fasciné. Très vite il est pris au jeu de la perspective et de son trucage, comme avec cette image, la première que nous connaissons de Picasso photographe.

Le surgissement de Pablo, à gauche de ses toiles, l'a beaucoup amusé.  

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Il se photographie dans son atelier du bateau-lavoir, au milieu de ses statuettes africaines dont il a maintenant la passion. Un soir, sous l'emprise du haschich, Pablo a crié qu'il pouvait bien se tuer à présent que la photographie existait... A quoi bon peindre puisque le réel peut être capturé par l'objectif !  Puis Pablo s'est repris et a compris que la peinture c'est bien plus que cela. Reproduire le réel est devenu captivant pour le peintre. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Pablo capture les paysages, les maisons ...

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Lesquelles se déforment et s'allongent sur la toile. C'est de là que tout est parti, dit-il. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

J'ai compris jusqu'où je pourrai aller , parvenir à minimiser en volume des personnages. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Aller le plus loin possible dans le découpage géométrique. Décomposer, recomposer les formes au delà du réel. 

133807981

Pablo s'essaye à la sculpture cubiste à partir de découpages en facettes, allant jusqu'à casser comme il le dit, la tête de Fernande...

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Picasso s'éloigne irrémédiablement de Fernande car en cette année 1911 le séducteur a eu le coup de foudre pour la frêle et élégante Eva Gouel (dite Marcelle Humbert). Elle sera la compagne de l'ère cubiste. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Elle sera cachée à Fernande ...

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Il lui rendra hommage dans ses toiles en l'appelant "Ma jolie".

Capture d’écran 2023-09-29 à 09

La jalousie de Fernande force bientôt le couple à fuir Paris et c'est à Avignon puis chez l'ami Georges Braque (son complice de la révolution cubiste) qu'ils se réfugient. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

De retour à Paris, Picasso follement amoureux d'Eva quitte définitivement Montmartre pour s'installer à Montparnasse. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Auto-portrait d'un jeune homme de 30 ans dans son atelier boulevard Raspail.

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Puis de la rue Schoelcher. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 20

L'amant volage est par contre fidèle en amitié. Guillaume Apollinaire qui vient d'écrire "Le pont Mirabeau" lui offre son recueil "Alcools". Il le remercie de quelques mots sur un dessin : "tu sais comme je t'aime et tu sais la joie que j'ai en lisant tes vers".

Capture d’écran 2023-09-28 à 17

Le cubisme est stoppé net dans son ascension !

133808002_o

La guerre éclate un jour de l'été 1914... Il ne s'en relèvera pas.

Georges Braque, Guillaume Apollinaire, les amis, s'en vont combattre sans que Pablo sache s'ils vont revenir. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 20

Picasso, l'espagnol, est épargné par un conflit qui ne concerne pas son pays. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 20

Mais après ses amis, c'est son amour qui va bientôt s'évanouir. Eva tombe gravement malade et fait de nombreux séjours à l'hôpital. La femme qu'il aime est désormais en danger et ne peut demeurer plus longtemps représentée par de simples mots sur des tableaux. 

Capture d’écran 2023-09-28 à 20

Alors il se met en scène avec Eva dans une évocation du peintre et son modèle ; un duo qui va devenir l'obsession picturale de toute une vie. 

Eva meurt de la tuberculose en 1915 et Pablo gardera toujours cette toile cachée dans ses ateliers ...

&&&

Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! 

@ bientôt ...

&&&

 

Posté par valentine33 à 10:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 septembre 2023

PABLO RUIZ PICASSO ... Inventaire d'une vie ...

 

A LA DECOUVERTE D'UNE OEUVRE UNIQUE AU MONDE  ...

Pablo Ruiz Picasso nait le 25 octobre 1881 à Malaga, capitale de l'Andalousie, au sud de l'Espagne. Il est le fils de José Ruiz Blasco et de Maria Picasso (le double S peu courant en Espagne témoigne de son origine génoise) Lui est professeur à l'école des beaux arts de Malaga et a la charge de conservateur au musée municipal de la ville. Il vend ses propres tableaux, a une grande influence sur son fils, et lui transmet son goût pour la peinture. Dona Maria est femme au foyer. Il a deux soeurs, Dolorès (dite Lola) née en 1884 et la petite Maria de la Conception (dite Conchita) née en 1887. 

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

José Ruiz Blasco 

Capture d’écran 2023-09-24 à 16

Pablo et sa soeur Lola en 1888 ...

Pablo n'aime pas l'école, il s'y ennuie, passe son temps à dessiner et découper des personnages dans du papier. ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Il a 8 ans quand il peint sa première huile "Le petit picador jaune" ...

Capture d’écran 2023-09-24 à 16

En 1895 il peint  "La fillette aux pieds nus" ...

Capture d’écran 2023-09-24 à 16

Puis "L'homme à la casquette" la même année ...

A 13 ans sa soeur Maria de la Conception Lolita, meurt de la diphtérie.

Elle avait 7 ans ; il en conservera toute sa vie une cicatrice à l'âme ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Il fait le portrait de son père ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Et de sa mère, peu après cette tragédie ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

A 14 ans il se vantait de dessiner mieux que Raphaël ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Et maitrisait parfaitement les codes de la peinture classique ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Don José Ruiz n'est plus seulement étonné et fier de son fils, il est ébloui et prend en main la formation de son prodige et l'emmène au musée du Prado à Madrid. C'est la première rencontre et la découverte pour Pablo, des maitres de la tradition épique espagnole, Goya, Velasquez ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

C'est à 15 ans qu'il intègre la prestigieuse école de dessin de la Llotja à Barcelone où son père y est devenu professeur... 

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Il y parfait sa technique et produit ses premières toiles comme la communion de sa soeur Lola ... 

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Il fait beaucoup de portraits loin d'un académisme qu'il choisit de dépasser ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Son père rêve d'en faire un peintre classique mais lui veut peindre la vie telle qu'elle est avec ses doutes et ses souffrances. Ce n'est pas un hasard s'il fait ce tableau où il représente son père en médecin et où la religieuse tient une fillette à l'image de sa petite soeur perdue ... 

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Au cabaret les 4 Gats de Barcelone, il laisse filer le temps et fait des portraits dont celui de Carlos Casajemas ...

Capture d’écran 2023-09-24 à 17

De Manuel Pallarès...

Capture d’écran 2023-09-24 à 17

Aux côtés du poète Jaime Sabartés ... Ce dernier sera son secrétaire particulier et écrira sa biographie plus tard. Ils feront preuve d'une amitié indéfectible, pour la vie ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 15Pablo découvre les plaisirs de la chair dans les bordels. Le garçon de 18 ans en gardera une passion définitive pour l'amour physique. L'érotisme vient d'entrer dans son oeuvre pour ne plus jamais en ressortir. Il se perd dans les bras des prostituées qui lui font aimer les fantasmes tarifés ... 

Capture d’écran 2023-09-22 à 15

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Capture d’écran 2023-09-22 à 16

C'est à cette époque que Pablo se fâche avec un père définitivement allergique à la bohême et décide d'aller à Paris à la source de cet art nouveau qui est en train de bousculer l'Europe entière ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 16

En 1900 Paris fête la modernité avec l'exposition universelle entre le Trocadéro ...

Capture d’écran 2023-09-22 à 16

Et le Grand Palais construit spécialement pour l'occasion ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

C'est là qu'il découvre l'avant garde : Steinlenn ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Cézanne ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Et Toulouse Lautrec ...

Au coeur artistique de Montmartre, il s'installe dans le vent de la liberté de la belle époque. Il court les galeries d'art comme celle d'Ambroise Vollard qui, séduit par le coup de pinceau du jeune Ruiz Picasso, lui consacre une petite exposition en juin  1901 ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Pour cette occasion, il s'affranchit de plus en plus de l'académisme et s'essaye au pointillisme dans des couleurs éclatantes ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Il doit se choisir un nom...

Désormais il sera Picasso  du nom de sa mère, bien plus original que Ruiz, le nom de son père ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Le nouveau Picasso affiche une insolente confiance en lui et en sa peinture, comme pour dire à tous qu'il rêve de conquérir le monde ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Avec Casajemas et Pallares Picasso découvre la vie nocturne de la belle époque. Au Moulin Rouge ...  

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Au chat noir ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Ou au Moulin de la Galette ... Les trois amis sont accompagnés par les modèles de Montmartre,  jeunes femmes sensuelles et indépendantes qui offrent leur nudité d'un atelier à l'autre ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Parmi elles, Laure Florentin (dite Germaine) dont Casajemas tombe violemment amoureux. Malheureusement son ami souffre d'une impuissance congénitale qui l'empêche d'assouvir les désirs de la belle. Elle se détourne de celui qui ne peut lui offrir qu'un amour platonique. Alors Casajemas boit, se lamente et dans un moment de désespoir, il décide de tuer l'inaccessible maitresse en lui criant "voilà pour toi". Germaine sera sauvée de justesse mais Casajemas retourne l'arme sur lui en chuchotant "voilà pour moi". Cette fois il ne rate pas son coup... La mort de l'ami si cher sonne comme un coup de tonnerre ! 

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

En cette année 1901 la douleur s'immisce inexorablement dans les pinceaux de Picasso...  Ces peintures découvertes lors de l'inventaire de Maurice Rheims éclairent un moment de la vie de Picasso et donc l'oeuvre du jeune peintre. 

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Car une fois dans son cercueil la couleur quitte Casajemas et bientôt seul le bleu demeure ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Bleu comme la fragilité ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Bleu comme le froid ... Bleu comme la mort ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Pablo peint désormais ce qu'il voit et surtout ce qu'il ressent ... 

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

La pauvreté, la solitude ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Le denuement ... 

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Tout à coup Picasso qui vendait bien, ne vend plus du tout ! Car cette obsession du bleu n'est pas du tout du goût de ceux qui aimaient les toiles hautes en couleurs de l'exposition Vollart ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 15

Après deux années de misère bleue il parvient à exorciser la mort de Casajemas dans un chef d'oeuvre intitulé "La vie"... 
L'ami impuissant et la belle Germaine ne pourront jamais donner la vie, représentée par une maternité inaccessible ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

C'est avec cette gravité au coeur que le jeune peintre de 22 ans s'installe dans une étrange bâtisse insalubre, humide et sale. Son ami, Max Jacob lui donne le nom bizarre de "bateau-lavoir" ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Il lit Baudelaire et Verlaine à Pablo qui aime cette vie d'un peintre parmi des poètes ... 

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Avec Max et Guillaume Apollinaire rencontré dans un bar malfamé du côté de la gare Saint Lazare, les deux poètes qui sont les seuls à défendre encore la peinture glaciale et mortifère de Pablo, assistent soudain à la métamorphose de leur ami ... 

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Ce portrait sur un petit bout de carton retrouvé par Maurice Rheims, dans la maison de Picasso, témoigne d'un amour passionné et bref que Pablo taira jusqu'à la fin de sa vie ...  

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Elle s'appelle Madeleine et grâce à elle, Picasso a vu la vie en rose ... Il découvre le cirque Médrano au bas de la butte Montmartre ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Il reste des heures à bavarder avec les clowns qui le font tant rire.

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Pablo se voit en Arlequin rêvant de paternité avec la belle Madeleine ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Vivre avec Madeleine ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Et partager des moments de vie avec ces gens du voyage, imprègne très vite la peinture de Picasso avec cette série sur les saltimbanques et les acrobates ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Puis Madeleine qui ne veut pas de Picasso est éclipsée pour une autre, un soir d'orage qui foudroyait le bateau-lavoir  ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Amélie Lang est un modèle qui fuit la violence de son mari. Elle multiplie les aventures dans les ateliers de Monmartre ...

Capture d’écran 2023-09-23 à 16

Tous l'appellent la belle Fernande, de son nom d'artiste peintre, Fernande Olivier. Pablo, le séducteur possessif parvient à attraper et enfermer la belle dans son atelier. Une prison faite d'amour, de peinture et occasionnellement d'opium.

Ils aiment, sous l'effet de la drogue, cet oubli du temps et de soi-même ...

 

&&&

Parler d'un artiste tel que Picasso ne peut se faire en un seul billet tant sa vie et son oeuvre furent riches ...

Et comme il vécut 91 ans, l'histoire n'est pas finie ...

Je vous prépare la suite... 

@ bientôt ...

Posté par valentine33 à 19:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 septembre 2023

BAÏONA ...

 

Pas de vacances, cette année ...

A force d'attendre des artisans qui ne sont pas venus, j'ai oublié de penser à moi ..

Mais parfois les hasards de la vie vous bousculent et ce fut le cas début septembre ...

Depuis le pays basque, j'ai été appelée pour rendre service à des amis en galère ...

IMG_5225

Des années que je n'avais pas vu un ciel basque ...

Toujours fidèle à lui même l'océan m'accueille sous un ciel chargé de nuages ... 

IMG_5227

La plage de Saint Jean de Luz est noire à gauche et ... grise à droite ... 

Et donc le restaurateur sur la plage refuse de nous servir ! Dommage ça avait l'air plutôt sympa ... 

IMG_5230

Mais j'aime ce ciel tourmenté. Ce n'est pas un hasard si la pelouse est bien verte devant la maison ... 

IMG_5231

Et c'est parti pour les souvenirs ...

IMG_5232

Au loin, les Pyrénées protègent le port de Saint Jean de Luz ...

IMG_5233

La maison de l'Infante Marie Thérèse d'Autriche, fille ainée du roi d'Espagne, Philippe IV ... ...

IMG_5247

IMG_5249

IMG_5248

IMG_5235

Ce bateau est rouge comme le piment d'Espelette ...

IMG_5237

IMG_5240

Celui là même qui couvre la façade de la Maison ADAM bien connue des basques ...

IMG_5241

Pour ses macarons et son non moins célèbre gâteau basque ...

IMG_5242

IMG_5243

IMG_5250

Et me voici arrivée à Bayonne ...

IMG_5251

Le temps est couvert mais malgré tout chaud et lourd ...

IMG_5253

La vieille ville est comme endormie ...

IMG_5254

IMG_5255

IMG_5256

IMG_5257

Au détour d'une rue, découverte insolite de la boutique "La tasse à moustache" ...

IMG_5258

Que de la tasse ancienne ! 

Il est généralement reconnu qu'elle a été inventée dans les années 1860 par le potier britannique Harvey Adams ...

IMG_5259

Le rebord a une ouverture en demi-lune pour permettre le passage du liquide et sert de protection pour garder la moustache au sec ...

IMG_5260

Dans cette même boutique il y a bien un lama ... en chocolat. Plus rien ne m'étonne ! 

Nous sommes chez Puyodebat l'artisan créateur du chocolat ...

IMG_5261

Non, non, ce n'est pas une mini chaise longue en pierre. Mais une pierre à chocolat ...

La pierre concave, type "metait" (ou metate) fut longtemps l'instrument de travail quotidien des chocolatiers basques. Un brasier de charbon de bois était placé sous la pierre ; lorsque celle ci était chaude, ils commençaient à travailler à genoux, les fèves de cacao préalablement grillées. Ils les broyaient grâce au rouleau et les réduisaient en pâte. Le sucre était ajouté ainsi que des aromates (muscade, girofle, vanille, cannelle) selon les goûts des clients.

"LORIKO DAUTAZU HARRI HALDI BAT" (fais moi une pierrée) disait le client, en basque, à l'artisan chocolatier du village. Une pierrée correspondait à 5 livres de chocolat. La plus ancienne pierre qui provient de la Maison Falgade fondée en 1787, est exposée au Musée du chocolat à Cambo les Bains. C'est la première chocolaterie qui a valu au chocolat de Bayonne sa réputation universelle ... 

"BETHI-ONGI" (Toujours bien) ancienne devise de cette maison, fut transmise par Mme Genay Falgade à Mr Puyodebat afin d'honorer la mémoire des premiers fabricants de chocolat en France : la communauté juive réfugiée à Saint Esprit mais aussi pour tous ces chocolatiers du Pays Basque qui ont transmis les traditions et les valeurs du cacao ...

IMG_5264

En plein coeur de ville se dresse la cathédrale Sainte Marie de Bayonne ...

IMG_5263

IMG_5308

Avec sa monumentale porte d'une hauteur vertigineuse ...

IMG_5309

Heureusement on peut emprunter celle-ci taillée dans la masse ...

IMG_5266

IMG_5268

IMG_5270

D'immenses toiles très bien conservées tapissent les hauts murs ...

IMG_5269

IMG_5271

IMG_5274

IMG_5277

Les couleurs chatoyantes et lumineuses ...

IMG_5280

Se partagent les dorures magnifiques ...

IMG_5279

IMG_5284

IMG_5286

IMG_5289

IMG_5282

IMG_5287

IMG_5293

Les anciennes portes en fer forgées sont exposées à l'intérieur ...

IMG_5296

IMG_5290

IMG_5299

IMG_5300

IMG_5301

IMG_5303

IMG_5304

IMG_5306

IMG_5307

IMG_5310

IMG_5313

IMG_5312

IMG_5315

IMG_5322

IMG_5321

IMG_5323

IMG_5324

IMG_5317

La cathédrale est collée à une maison très ancienne où habitent encore des bayonnais ...

IMG_5316

IMG_5246

Toujours amoureuse des portes anciennes ... 

IMG_5245

IMG_5325

Et finalement de ce week-end prolongé ...

IMG_5331

J'ai rapporté la dernière récolte de piments d'Espelette...

Quand ils seront biens secs et noirs je pourrais les broyer et les réduire en poudre. A moi la cuisine basque ...

&&&

@ bientôt ... 

&&&

Posté par valentine33 à 22:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 août 2023

UN PEU D'HISTOIRE ...

 

Retour à Paris sur l'île de la Cité, symbole du pouvoir royal, autour de deux temps forts de l'histoire de France, le Moyen Âge et la Révolution ... 

DSCF8667

La longue silhouette de la Conciergerie se dessine sur le quai de Seine à Paris. C'est l'un des monumetns parisiens qui interpelle le plus ! Avec son architecture médiévale, cet ancien palais des rois devenu prison puis Palais de Justice, la Conciergerie, a endossé au fil des siècles, des rôles bien différents y compris celui de dernière demeure de Marie Antoinette ...

DSCF8680La première salle, la plus impressionnante, est celle des "gens d'armes" avec ses clés de voûte nichées à 8,50m, érigée sous Philippe le Bel. C'est l'un des vestiges du palais médiéval. La capacité d'accueil était de 2000 personnes qui pouvaient s'y sustenter grâce aux cuisines accolées, édifiées sous Jean le Bon ...

DSCF8682

Ces pierres bien conservées pourraient nous réveler bien des secrets ... Notamment la révolution française va transformer l'histoire du monument quand la Conciergerie fut réaménagée en prison et en tribunal révolutionnaire. Les prisonniers célèbres sont le Comte de Montgomery (1574) Ravaillac (1610) le marquise de Brinvilliers (1676) le légendaire brigand Cartouche (1721) le régicide Damiens (1721) la comtesse de la Motte (1786) puis viendront Antoine Lavoisier (père de la chimie moderne) Danton (lui même à l'origine du tribunal révolutionnaire) et enfin Robespierre qui y passa ses dernières heures avant d'être éxécuté le lendemain, sans procès ...

DSCF8754

Une grande salle voutée rassemble les noms de plus de 4000 personnes qui y ont été jugées et souvent condamnées à la guillotine ...

DSCF8756

 Peu de prisonniers ressortaient libres de cette prison. Au pire moment de la répression, au printemps 1794, jusqu'à six cents femmes et hommes s'entassent  dans des cellules sales et surpeuplées. Mille prisonniers pouvaient y être enfermés ...

DSCF8694

La plus célèbre prisonnière, Marie Antoinette y passa ses dernières semaines du 2 août au 16 octobre 1793 ...

C'est depuis cette échauguette que la reine était surveillée pendant ses sorties  et deux gendarmes étaient en faction permanente dans sa cellule, lui ôtant toute intimité...

DSCF8697

Ces défenses interdisaient toute velléité d'évasion ...

DSCF8696

C'est dans ce petit carré de verdure que Marie Antoinette profitait de l'extérieur ...

DSCF8695

Cour des femmes prisonnières, peu modifiée depuis le XVIII siècle ...

DSCF8738

Affichage de serrures, clés et autres menottes ...

DSCF8740

Les ferrures et verrous étaient inviolables ...

DSCF8743

Une lourde porte de cellule ...

DSCF8761

Ces fenêtres, très hautes sont habillées de défenses solides mais certains cachots sont situés sous le niveau de la Seine ... 

DSCF8758

Seuls les couloirs sont éclairés ...

Capture d’écran 2023-08-16 à 11

Les cellules profitent de la lumière à travers ces barreaux au dessus des portes ...

DSCF8744

Ici le petit bureau du greffier chargé d'enregistrer les détenus ...

DSCF8745

Ici le bureau du concierge ou gardien ...

DSCF8746

Une pièce de belle taille ...

DSCF8748

C'est dans cette pièce nommée "salle de la toilette' ...

DSCF8749

Que les condamnés à mort se font couper les cheveux avant de monter à l'échafaud ...

DSCF8751

Une cellule pour les détenus qui pouvaient payer leur lit et leur pension ...

DSCF8763

Mais ils devaient tout de même la partager avec d'autres prisonniers ...

Capture d’écran 2023-08-16 à 21

Il faut savoir qu'ici c'est une reconstitution. La cellule originelle a été détruite après la restauration de la monarchie et a été remplacée en 1815 par la chapelle du Souvenir qui lui est dédiée ...

Capture d’écran 2023-08-16 à 21

De la cellule de Marie Antoinette ...

DSCF8709

 Seul le sol est d'origine et se visite encore ...

DSCF8701

C'est dans la nuit du 1er au 2 août 1793 que la reine est transférée de la prison du Temple à la Conciergerie...

L'ex-reine sera détenue "au secret" totalement isolée des autres détenues ...

DSCF8704

Détail du plafond de la chapelle du Souvenir ...

DSCF8705

Le guichet unique du Souvenir, aux initiales de Marie Antoinette ...

DSCF8708

La chapelle de Marie Antoinette à l'emplacement de sa cellule, avec motif de larme sur le marbre noir ... ...

DSCF8711

A la Restauration, une chapelle commémorative a été aménagée à la demande de Louis XVIII à l'emplacement de sa cellule ...

Derrière le rideau se trouve la chapelle du mémorial Marie Antoinette ... 

DSCF8710

La galerie des femmes dans la chapelle ...

DSCF8713

Son fauteuil, un buste ont été sauvés de la révolution ...

Capture d’écran 2023-08-16 à 22

La veuve Capet ainsi nommée par le député Billaud Varenne ...

DSCF8724

La coiffe qu'elle portait avant d'aller à l'échafaud ...

DSCF8725

Petite boite contenant ses cheveux ...

Capture d’écran 2023-08-16 à 22

 

Georges Cain - Marie Antoinette sortant de la Conciergerie le 16 octobre 1793 ...

 

DSCF8769

L'incontournable boutique "souvenirs" ...

DSCF8770

Où vous pouvez acheter de vieilles clés ... 

DSCF8772

La Conciergerie est classée monument historique en 1862. Une partie du monument se visite à partir de 1914 ...

L'activité carcérale est définitivement suspendue en 1934 ...

&&&

LA CONCIERGERIE

2 boulevard du palais

75001 PARIS

&&&

@ bientôt ...

 

Posté par valentine33 à 23:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 juillet 2023

PARIS, CAPITALE DE LA GASTRONOMIE ...

 

 

 Paris capitale de la gastronomie depuis le Moyen Âge ...

 

DSCF8946

La gastronomie française méritait bien une exposition ...

DSCF8668

C'est à la Conciergerie qu'elle s'est tenue sous le commissariat de François Régis Gaudry, auteur et journaliste gastronomique à France Inter, entre autres, accompagné de Loïc Bienassis, historien à l'Institut Européen de l'Histoire et des Cultures de l'Alimentation (Université de Tours) et Stéphane Solier, professeur agrégé de lettres classiques, chercheur en cultures de l'alimentation ...

DSCF8673Illustration de la naissance et de l'évolution de la haute gastronomie comme de la cuisine populaire dans la capitale, à travers 6 siècles et demi d'histoire ... 

 

DSCF8672

La ville la plus fastueuse d'Europe se doit de nourrir ses habitants, les parisiens ...

DSCF8677

Le sous sol de la capitale et de l'Ile de France est très riche. Constitué d'argile calcaire, sable, gypse, grès et craie il offre un terroir riche et unique donnant des produits d'excellence. Les courtiliers (anciens maraîchers) produisent plus de 300 fruits et légumes dans Paris intra-muros et alentours ...

DSCF8678

DSCF8772

DSCF8774

Les manteaux des quatre cheminées en angle s'appuient sur les piliers au moyen d'étrésillons ... 

DSCF8819

Ce sont ces éléments en pierre placés entre deux parties pour en maintenir l'écartement ...

DSCF8671

Construit sous le règne de Jean Le Bon vers 1353, le Pavillon des Cuisines comportait à l'origine deux niveaux superposés et identiques 

DSCF8680

Les cuisines de la Conciergerie ...

La pièce est voûtée sur croisée d'ogives à nervures simples ...

DSCF8686

Le mémorable banquet de Charles V eut lieu à l'époque où la cour résidait encore à Paris, le 6 janvier 1378 ...

Dans la grand-salle du Palais de la Cité, 800 convives se voient offrir un menu en trois services d'une dizaine de plats chacun, dont du civet d'huitres ou des figues farcies recouvertes de feuilles d'or .. 

DSCF8689

C'est au sein de la salle des Gens d'Armes, qui servait de réfectoire à l'époque médiévale, que se tient l'exposition ... 

DSCF8690

De la monumentale table de marbre (visible sur le tableau, au dessus) ne subsiste que ce morceau ... 

DSCF8786

Il n'y pas de perte alimentaire, les cuisines royales donnent les "rogatons" aux "regratiers" (ceux qui vendent au détail) ...

DSCF8788

Mesnagier de Paris - Encre sur parchemin du XIVème siècle ...

Texte d'économie domestique composé par un anonyme à destination de sa jeune épouse, vers 1393. Avec plusieurs centaines de recettes, le Mesnagier est le plus imposant livre de cuisine médiévale qui nous soit parvenu. 

DSCF8833

Un petit aperçu de ce que les maraichers produisent ...

DSCF8845

Sous Louis le Gros, bonification de marais à l'emplacement futur des halles et installation du marché des Champeaux, qui prendra le nom des "Halles" en 1183 ...

DSCF8844

Constrction des dix premiers pavillons conçus par Victor Baltard entre 1854 et 1874.

 Cette huile sur toile immortalise celui de la mer ...

DSCF8856

"Elles apparurent comme une machine moderne, hors de toute mesure, quelque machine vapeur, quelque chaudière destinée à la digestion d'un peuple, gigantesque ventre de métal, boulonné, rivé, fait de bois, de verre et de fonte, d'une élégance et d'une puissance de moteur mécanique". Si Emile Zola dresse le portrait des grandes halles nouvellement construites par Baltard en filant le premier cette métaphore digestive dans son VENTRE DE PARIS (1873) c'est que la capitale est vue depuis le Moyen Age comme dotée d'un appêtit croissant qu'il faut satisfaire.

DSCF8847

Seuls ces deux médaillons en fonte ont pu être sauvés lors de la démolition des Halles de Victor Baltard. C'est Pierre Crucy, qui fut en charge d'une partie des travaux de destruction des pavillons au début des années 1970, qui les conserva chez lui.  

A gauche, le fronton d'un pavillon des Halles centrales et à droite celui du fronton de la porte monumentale du pavillon au blé et à la farine.

DSCF8858

LA NAISSANCE DU RESTAURANT 

Faut-il croire sur parole l'entrepreneur Mathurin Roze de Chantoiseau lorsqu'il prétend avoir inventé le restaurant (qu'il appelle "maison de santé") en 1766 ou 1767 ? 

L'affirmation semble crédible. C'est Rue des Poulies, aujourd'hui disparue, qu'il fonde son établissement avant de le transférer un peu plus loin, rue Saint Honoré, au sein de l'Hôtel d'Aligre. D'autres vont rapidement l'imiter. Un restaurateur est celui qui sert des "restaurants" c'est à dire des consommés destinés à restaurer les forces ; mais très vite, l'offre ne se limite pas à des bouillons revigorants. Oublions toutefois la légende selon laquelle, dans un Paris corseté par le système des corporations, le restaurant serait né d'un procès gagné par quelques nouveaux venus contre les traiteurs soucieux de conserver leur monopole. 

A cette date, le restaurateur est un traiteur de luxe, un luxe qui passe par le raffinement des décors et des tables, par la qualité des mets et leur prix, par la propreté des lieux et, notamment, par un service personnalisé novateur. En effet, le client fixe lui-même l'horaire de son repas puisque ces maisons sont ouvertes à toute heure. Il décide également de ce qu'il va manger puisqu'il dispose d'une carte lui permettant de sélectionner ses plats et de savoir ce qu'il lui en coûtera. Enfin, le client choisit ses commensaux puisqu'il peut s'asseoir seul à table dans la salle commune ou s'isoler avec un ou des proches dans un cabinet. Avec ce lieu inédit, c'est un nouveau rite urbain et un nouveau loisir, la sortie au restaurant, qui voient le jour, y compris pour les femmes ... 

DSCF8859

Vers 1766 : Mathurin Roze de Chantoiseau inaugure le premier restaurant rue des Poulies (actuelle rue du Louvre Paris 1er)

 1847 : Louis Andler ouvre ce que l'on considère comme la première brasserie au 26 rue Hautefuille Paris 6ème

 1855 : Baptiste Adolphe Duval lance le premier bouillon au 6 rue de Montesquieu Paris 1er

 1900 : L'exposition Universelle marque le renouveau du restaurant autour des pavillons des Champs Elysées et du Bois de Boulogne

1933 : création de la classification actuelle par étoiles du Guide Michelin. Six établissements parisiens reçoivent la distinction suprême des trois étoiles : Le Café de Paris, Foyot, Lapérouse, Larue, Lucas Carton et la Tour d'Argent

 

DSCF8867

Paris fait du luxe l'art de vivre à la fin du 19ème siècle ...

DSCF8866

César Ritz dans l'hôtellerie s'entoure d'Auguste Escoffier, cuisinier d'une efficacité redoutable. Le restaurant devient professionnel. Il aura à charge d'organiser, de penser cuisine et service et de concevoir la carte. Il donnera à ce métier un langage très militaire encore utilisé de nos jours comme "brigade"ou "chef". La haute cuisine se donne à voir au Ritz ...

DSCF8874

Paris devient la capitale du luxe dont les 3 piliers sont Restauration, Hôtellerie et Tourisme fortuné ...

Ici la façade du Café Riche, à l'angle du boulevard des Italiens et de la rue Pelletier (1898)

DSCF8904

Que serait Paris sans ses chaises de bistrot ? 

A gauche la chaise en hêtre tourné inventée par Michael Thonet, ébéniste et premier industriel à avoir rationalisé la production pour l'orienter vers l'industrie. A droite la plus connue de toutes les terrasses parisiennes, la chaise en rotin ! Si vous trouvez au dos de ces dernières la griffe Maison DRUCKER ou Maison GATTI, bingo, elles sont authentiques. Ces deux grandes maisons parisiennes sont les seules à se partager le marché de la chaise de qualité, en rotin fabriquée à la main, depuis 1885 pour les chaises Drucker et 1920 pour Gatti. Les formes varient de la chaise au tabouret en passant par le banc et les motifs sont multiples également, en damiers, losanges, dents de scie ou encore escalier. Les couleurs se partagent également, du bleu azur au vieux-rose en passant par le vert menthe pour la Maison Drucker ou de l'orange à l'aubergine pour la Maison Gatti. Tout ce qui n'est pas Maison Drucker ou Maison Gatti est forcément de la production étrangère (et en plastique). A 250€ la chaise (en moyenne) elles sont l'apanage des restaurants chics, tout le monde ne peut pas se les offrir.

Je suis sûre que vous ouvrirez l'oeil la prochaine fois quand vous passerez devant la terrasse d'un bistrot chic.

Vous ne les verrez plus jamais de la même façon ... 

DSCF8905

Autre élément traditionnel du restaurant, comme du bar, le fameux "zinc" ...

DSCF8876

Diner aux Ambassadeurs (1880) Jean Béraud ...

DSCF8879

 Portrait de Frédéric Delair (1894) ...

Si une auberge, située au même emplacement, avait déjà pour enseigne A la tour d'argent au XVIIIème siècle, la vraie consécration de cette maison en tant que place forte de la gastronomie parisienne intervint en 1885 à l'arrivée de son nouveau propriétaire Frédéric Delair. A partir de 1890 semble-t-il, c'est le fameux "canard au sang" Tour d'Argent qui devient la grande spécialité de la maison, tout comme l'usage de numéroter chaque palmipède servi !  

DSCF8908

La haute cuisine de cour passe chez les bourgeois où tous les grands évènements sont ponctués de grands repas ... 

DSCF8911Les bouillons deviennent la première chaine de restaurants au 19ème siècle.

 Le 3 juin 1855, Baptiste Adolphe Duval, boucher rue Coquillère inaugure le premier bouillon, au 6 rue Montesquieu : du jamais vu, plus de 500 personnes peuvent y être accueillies simultanément. En 1867 la SA des établissments Duval est fondée. Onze ans plus tard elle chapeaute seize succursales, servant des milliers de repas par année.  

Ce succès, les bouillons Duval le doivent à un excellent rapport qualité/prix, une propreté remarquable et un service rationalisé. En un mot, cette impresion de modernité que ces restaurants inspirent, leur aménagement, leur organisation, l'attention particulière portée à l'hygiène...

Davantage que des petites gens, leur clientèle se compose d'abord de l'aristocratie ouvrière, des employés des classe moyennes et de la petite bourgeoisie. En 1893 on recense environ 400 bouillons à Paris. Le terme est à la mode mais ce chiffre recouvre des réalités bien différentes, des petits restaurants populaires, à la spécificité mal définie, aux bouillons de taille parfois modeste mais inspirés des bouillons Duval. Cet âge d'or prend fin à l'entre-deux-guerres. Le concept du bouillon rencontre un nouveau succès depuis quelques années et pas seulement à Paris...

DSCF8883

A chaque enseigne sa vaisselle ...

DSCF8884

De gauche à droite : tire moëlle (1882) fourchette à saucisson (1876) fourchette à escargot (1964) manche à gigot et service à découper  en métal argenté ... 

DSCF8891

Fourchette à homard (1907) fourchette à huitres (169) cuiller à caviar en corne (1985) et couvert à poisson en métal argenté ...

DSCF8892

Plat de la maison Christofle ... ...

DSCF8779

Aiguière en cristal de roche et argent doré (1350 pour le cristal) et 1600-1800 (pour la monture) ...

DSCF8793

Service dit "aux oiseaux" en porcelaine de Sèvres  (1872) C'est le service utilisé encore à ce jour à l'Elysée ...

DSCF8868

Si les serviettes de table sont très grandes, la place de chaque convive est, elle aussi, conséquente ...

DSCF8807

Eléments du Grand vermeil (Henry Auguste - 1759/1819) offert par la ville de Paris à l'Empereur Napoléon...

DSCF8842

 

Pince à asperges, en métal argenté ...

DSCF8843

Variante, la main à asperges, elle aussi en métal argenté ...

DSCF8881

Presse à canard (1890) en métal argenté de la collection privée de la Tour d'Argent ...

DSCF8895

Pelle à fraises ou fraisier dite Païva (Christofle) 1894 ...

DSCF8910

Au menu ce jour ...

DSCF8805

Menu servi à la Reine d'Angleterre lors de sa première visite en France en 1957 ...

DSCF8921

Pâtisserie représentant la Sainte Chapelle au grand prix de pâtisserie à l'exposition internationale culinaire de 1913 ...

DSCF8923

Flèche de la Sainte Chapelle en chocolat. Création 2023 ...

DSCF8932

Détails ...

DSCF8933

Détails ...

DSCF8934

Cette création en chocolat a été réalisée par les chefs de l'Ecole Valrhona. Chef éxécutif Thierry Bridron ...

DSCF8926

Bien que moins présents dans nos cuisines depuis quelques années ...

DSCF8927

Les moules en cuivre restent les meilleurs conducteurs de chaleur ...

DSCF8928

En pâtisserie ...

DSCF8929

Et aussi en charcuterie ...

DSCF8930

Pour l'éxécution des terrines et pâtés ...

DSCF8937

Le livreur de pain Boulevard Montmartre à Paris en juillet 1969 ...

DSCF8942

Du Moyen Age au XVIIème siècle on trouve à Paris, à côté des pains de seigle ou aux céréales dévolus au petit peuple paysan et de quelques pains de fantaisie (pain mollet au lait ou pain aux épices) pour les classes aisées, plusieurs sortes de pain au froment. C'est au XVIIème siècle que des perfectionnements apportés dans la fabrication du pain vont améliorer et diversifier l'offre, en particulier en petits pains : pain à la Reine, salé et préparé à la levure de bière, à la Montauron, pétri au lait comme celui à la Ségovie, le pain de Gentilly, au beurre, et autres pains aux formes variées comme le pain cornu, le pain artichaut, le pain à café, etc... Aux 19 et 20ème siècles, les techniques ne cessent d'évoluer : variétés de blés, tamisage, levage, cuisson. La capitale se dote de pains de plus en plus élaborés, du pain viennois au pain très blanc des années 1950, issu d'un pétrissage intensifié par une oxydation excessive en passant par la célèbre baguette parisienne, née au début du XXème siècle. Dans le sillage de la dynastie Poîlane, on assiste à un retour de pains plus naturels à base de levain de pâte peu pétrie et longtemps fermentée, cuits au feu de bois. ...

DSCF8944

Fondée en 1920 par les réfugiés arméniens Melkoum et Mouchegh Petrossian, cette épicerie fine est le leader du caviar à Paris ...

DSCF8947

La carte de France la plus gourmande ...

DSCF8948

Petit zoom sur ma région, la Sologne ...

DSCF8834

Où l'asperge est la reine du printemps ...

DSCF8935

Nature morte "à la brioche" de Henry de Waroquier (1924) ...

DSCF8949

La conciergerie a fermé ses portes le 13 juillet sur cette très belle exposition ...

C'est la raison pour laquelle j'ai été plus bavarde que d'habitude...

Vous savez presque tout sur Paris et la gastronomie depuis le Moyen Age ...

&&& 

 La prochaine fois on ne quittera pas la conciergerie mais ce sera pour parler de l'histoire de cette prison ...

&&&

@ bientôt

 

Posté par valentine33 à 19:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 juillet 2023

DAISY ...



Daisy... C'est le nom qu'ils ont choisi pour moi ...

IMG_0128

Là je suis à gauche, avec mes frères et soeurs ...

IMG_0356

Je suis née le 1er juillet 2008 ...

P1010769

 Maman dit qu'elle m'a sortie de chez les Thénardier... 

Je vais être bien ici ... premier jour chez mes parents ... 

P1010768

Ils me prennent en photo à chaque instant ! A croire que je suis leur premier chiot ...

P1010830

Je suis un Terrier brésilien mais beaucoup me confondent avec un Jack Russell ...

P1010832

Par dessus tout j'aime les bras de mon Papa ... Je ne le quitte pas des yeux ...

IMG_1939

Il est gentil, il me laisse la moitié du fauteuil où je prends toutes les positions pour dormir ...

P1010840

Hein ? Quoi ? Vous me parlez ? ...

P1010836

Voici mon gros petit ventre rose ... Le tatouage a sûrement été fait par un véto myope ... 

P1010772

J'aime bien manger ...

P1010773

Dormir ...

P1010787

Jouer ... 

P1010802

Puis dormir à nouveau ...

P1010879

Et recommencer à jouer avec des enfants ...

P1010793

Ou avec mes jouets dehors ...

P1010803

Cette vie me fatigue ...

IMG_0330

J'aime bien être en voiture ... Je reconnais tous les endroits et je commence à gémir 100km avant l'arrivée ...

Capture d’écran 2023-07-01 à 15

Là je fais de la bécane ... Normal, mes maîtres sont motards ... Je les imite ...

P1010891

Impossible de partir sans moi ... Je squatte le sac de Maman ... 

Capture d’écran 2023-07-01 à 15

Mais ça, c'était ma jeunesse ... C'était avant ... Aujourd'hui j'ai tout juste 15 ans ...

IMG_4133

Je passe le plus clair de mon temps à dormir ... Imaginez, 105 ans en âge humain ... 

Je suis un peu la Jeanne Calment canine  ... Je suis sourde et ma vue est trouble mais je tiens debout ...

J'ai encore la pêche comme dit mon Papa ... D'un bond je saute encore les 3 marches de la terrasse ... 

Comme l'a dit le vétérinaire à ma première visite "en choisissant un Terrier vous signez pour 20 ans" ...

Ouf ! encore 5 ans ... Je vous laisse j'ai 15 bougies à souffler ... 

Capture d’écran 2023-07-01 à 16

&&&

@ bientôt ...

&&&

 

 

Posté par valentine33 à 16:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2023

RENOVATION TOUT EN ROUGE ...

 

C'est l'histoire d'un canapé dont les coussins étaient remplis de plumes ...

Très confortable à l'origine, il le devenait de moins en moins ...

Pas facile de redonner du gonflant quand les plumes vieillissent ... 

DSCF8997

Ses propriétaires ont décidé de lui donner un petit coup de jeune ...

DSCF8999

En remplaçant les plumes par de la mousse ...

Mais la mousse, il faut d'abord l'habiller avant de la mettre en housse ... 

Ils ne savent pas faire, alors, je vais les aider ...

DSCF9002

Grâce à la brosse magique retirer les peluches de velours pour que la mousse retrouve son blanc originel ...

DSCF9006

Préparer le tissu qui enveloppera la mousse pour une meilleure tenue ...

DSCF9008

Tirer les droits fils pour avoir une coupe nette ...

DSCF9011

Repérer la ligne droite et découper ...

DSCF9015

Un peu de couture plus tard ...

L'enveloppe est prête ...

DSCF9017

Les deux coussins sont prêts à être rembourrés ...

DSCF9018

Auparavant, les remettre dans chaque housse de velours ...

DSCF9019

Et c'est parti ... Choisir un polyester siliconé pour une bonne mise en forme ... 

DSCF9020

Et la première bosse se forme ... 

DSCF9021

Equilibrer le bourrage jusque dans les coins ... 

DSCF9023

Et les voilà bien rembourrés, de nouveau ...

DSCF9024

Tout de suite cela semble très gonflé... trop gonflé ...

Mais avec le temps, chaque assise va se tasser et il faudra même remettre un peu de matière dans quelques temps ... 

DSCF9027

Retour à la maison où ils ont pris place dans leur canapé ...

Mission accomplie ! Les propriétaires retrouveront un salon presque neuf ... J'ai bien dit "presque" ... 

IMG_5091

Et moi je vais me rafraîchir ... 

Les 31° de température m'ont poussée à l'eau ...  

Ça fait un bien fou ...

&&&

@ bientôt ...

&&&

Posté par valentine33 à 20:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juin 2023

"ON TROUVE TOUT A LA SAMARITAINE..."

 

C'est entre la Seine et la rue de Rivoli à Paris que se trouve ce grand magasin "La Samaritaine"

C'est Ernest Cognacq qui le fonde en 1870 et c'est en 2005 qu'il fermera ses portes pour mise aux normes de sécurité.

Ernest Cognacq épouse en janvier 1872 Marie Louise Jay, ancienne première vendeuse du rayon confection du Bon Marché. Le magasin prospère et passe de 48m2 en 1870 à plusieurs centaines de mètres carrés en 1874.

Il donnera naissance en 1900 aux Grands Magasins de la Samaritaine. Il va s'inspirer des méthodes commerciales d'Aristide Boucicaut du Bon Marché pour organiser son magasin en rayons gérés par des "petits patrons" parfaitement autonomes et responsables. Il aura l'idée de créer en 1917 au 27 boulevard des Capucines un magasin destiné à une clientèle plus aisée : la Samaritaine de Luxe était née...

Capture d’écran 2023-06-16 à 13

Je me souviens quand je venais chercher ma mère qui y travaillait comme démonstratrice pour différentes marques à partir des années 1960. C'était un magasin populaire, pas loin du "ventre de Paris" les Halles, plus grand que les Galeries Lafayette et Le Printemps. Son slogan plublicitaire "ON TROUVE TOUT A LA SAMARITAINE" aura marqué cette époque ! A la fin des années 1970 La Samar' (comme les vendeuses l'appelaient) décline lentement. La Samaritaine de Luxe devient un immeuble de bureaux.  

De sa création en 1870 jusqu'en 1932, La Samaritaine s'agrandit progressivement, jusqu'à occuper l'ensemble d'un pâté de maisons avant d'investir un nouvel îlot (le magasin 1) le tout sans fermeture du commerce. Les 4 grands bâtiments qui forment La Samaritaine se concentrent sur la mode et le mobilier.

C'est en 2001 que La Samaritaine, déficitaire, est cèdée au groupe LVMH ...

Capture d’écran 2023-06-16 à 13

Après 16 ans de fermeture et des travaux titanesques d'un coût de 750 millions d'euros,

le magasin rouvre ses portes le 23 juin 2021. 

Capture d’écran 2023-06-16 à 13

Détail du décor en mosaïque, sous la marquise, de la façade du magasin 2.   

Capture d’écran 2023-06-16 à 13

DSCF8654

 Cette statue colossale à l'effigie de Yayoi Kusama a été érigée dans la nuit du 28 février au 1er mars 2023, devant La Samaritaine 

Capture d’écran 2023-06-16 à 11

Juste en face du siège parisien de Louis Vuitton, où la marque compte bientôt ouvrir son tout premier hôtel. 

DSCF8655

DSCF8656

La facade du magasin 2 de pur style Art Nouveau est couverte de laves émaillées jaunes, aux décors floraux. 

Capture d’écran 2023-06-17 à 19

DSCF8665

L'entrée a conservé son marquage au sol d'époque.

DSCF8657

Les travaux mettent en valeur le grand escalier dont le garde-corps est orné de 16 000 feuilles d'or. 

DSCF8658

Alors que les 270 marches d'origine en chêne, sont conservées. 

DSCF8659

DSCF8661

La Samaritaine est devenue LE magasin hyper luxe de Paris.

DSCF8660

On peut tout de même y trouver cette mini glacière très girly pour cinquante euros... 

DSCF8662

Les rayons ne sont pas surchargés.

DSCF8663

Ce temple du luxe n'a plus rien à voir avec le magasin que j'ai si bien connu ! 

DSCF8664

Les temps changent...

DSCF8666

Le quartier luxueusement rénové, revit. 

DSCF8668

Heureusement, juste de l'autre côté du Pont Neuf, la Conciergerie est là qui m'attend... inchangée.

Mais ça... on en reparle prochainement.

Promis je ne vais pas mettre des mois avant de revenir vers vous...

&&&

@ bientôt ... 

&&&

Posté par valentine33 à 19:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 janvier 2023

UNE PAGE SE TOURNE ...

 

 

Ce joli moulin est en sortie de mon village ...

Il y avait des chambres d'hôtes et c'est ici que j'ai passé ma première nuit en arrivant en Sologne en 2020 ...

M_CD-couleur_4tiers_



Superbe longère à colombages, habitat typique du Centre ...

DSCF6470

Cette maison a un charme fou ...

DSCF6478

L'endroit était tenu par un couple anglo-français ...

DSCF6437

Amoureux des animaux ...

IMG_3330

Il y avait des ânes ...

DSCF6493

Des moutons ...

DSCF6712

Des oies ...

DSCF6716

Des poules ... mes copines ...

DSCF6714

Des canards ...

IMG_3346

J'adore les poules ...

DSCF6548

Les coqs aussi ...

DSCF6457

Ici elles étaient toutes différentes ...

IMG_3322

Pas question de manger un seul pensionnaire ...

DSCF6706

Au contraire ! Tous les ans des petits venaient agrandir le cheptel ... Grâce à lui ...

DSCF6594

Là, elles attendaient que je tourne le dos pour entrer, les coquines ... 

DSCF6565

Et puis des chiens, aussi ... 

Quatre "border terrier" adorables ...

IMG_3541

Les rois de la maison ...

DSCF6569

Les canapés et fauteuils sont à eux ...

DSCF6567

Il y avait encore Camille, un braque hongrois ...

DSCF6571

Partie depuis, au paradis des toutous ...

DSCF6713

Les arrosoirs attendent de servir ...

DSCF6524

Les oiseaux ont partout leurs petites maisons ...

IMG_4115

Une theière réformée sert de mangeoire ...

IMG_3362 

IMG_3360

 

DSCF6474

Les plantes dans des contenants improbables font le tour de la maison ...

DSCF6476

DSCF6707

La roulotte était l'hébergement insolite du lieu ... 

DSCF6532

Et puis, devant le moulin il y a cette toute petite maison ...

DSCF6466

Bordée par la rivière, elle porte le doux nom de "la boulangerie" ...

DSCF6501

Chambre indépendante, comme la roulotte, elle est l'ançêtre de la "tiny house" ...

IMG_3326

Une porte, une lucarne ...

DSCF6454

Et derrière, dans l'arrondi de l'ancien four à pain, une salle de bains a pris place ...

DSCF6520

Nichée dans son écrin de verdure ...

DSCF6521

Elle disparait presque derrière les fleurs...

DSCF6661

On visite ? ...

DSCF6705

La serrure est très vieille...

DSCF6666

Et voilà ! Vue d'ensemble de la Boulangerie ... Tout est là ... 

En face la porte de la salle de bains, à gauche l'escalier qui mène à la mezzanine pour y dormir ...

DSCF6669

Partout des objets, des jouets anciens, participent à la décoration ...

DSCF6670

Il y a de tout ! 

DSCF6671

DSCF6674

Un petit poêle à bois pour les soirées fraiches ...

DSCF6678

DSCF6679

DSCF6684

Le couvre lit au crochet ... Comme chez ma grand-mère ...

DSCF6695

L'éternel humour anglais ! ...

DSCF6497

Dans le moulin, les pièces sont bien plus grandes ... 

DSCF6590

DSCF6518

Chaque objet tient un rôle ...

DSCF6581

Le coin repas est intégré à la cuisine ...

DSCF6583

Avec bonheur ...

DSCF6502

Aucune place perdue, sous l'escalier ...

IMG_3543

Vous voilà prévenus ...

DSCF6504

Que serait une maison anglaise sans théière ? ... 

DSCF6515

DSCF6687

DSCF6550

Les bouillottes attendent sagement de reprendre du service ... 

DSCF6551

Le lapin rose est un arrosoir ! ...

DSCF6552

Même les toilettes se visitent ...

DSCF6554

C'est le petit coin de la "Royale Family" ... 

DSCF6506

La bonne idée déco à retenir, les contremarches en papier peint ...

DSCF6512

Ici le charme anglais prend tout son sens ...

DSCF6513

Une accumulation d'objets, évidente ..

DSCF6544

Qui, chez moi, ressemblerait plutôt à du fouillis ...

DSCF6611

Ils savent le faire ... moi pas ! ...

DSCF6628

Dans le couloir à l'étage ...

DSCF6629

Les canevas anciens que d'aucuns qualifient de kitsch, attirent le regard ...

DSCF6632

Moi, je trouve ça plutôt drôle ...

DSCF6634

L'indispensable envolée de canards au dessus de l'étang de Sologne ...

DSCF6635

La pendule... introuvable pourtant ...

DSCF6637

La chaumière rustique ... king size ...

DSCF6640

Et les petits oiseaux ...

DSCF6605

Dans tout ce bric à brac, ce chien. Il y avait le même chez mes grands parents : sa langue très rouge me faisait peur ...

DSCF6609

De tout ... un peu ...

DSCF6610

On a eu le même et Bubulle y a passé toute sa vie... en couleurs ! ...

DSCF6622

Les leds et la bande de mousse, c'était pour ne pas se prendre la poutre en pleine tête ! Efficace ...

DSCF6612

DSCF6616

DSCF6617

Ils collectionnaient toutes les collections ...

DSCF6625

Les légumes tricotés reviennent chez le suédois ... 

DSCF6626

Toujours avoir de bonnes couvertures en laine, tricotées main ...

DSCF6627

Le moindre espace était exploité ...

IMG_1935

Nous avons passé notre premier et dernier réveillon du jour de l'an ensemble...

Et je leur ai offert la photo de leur Moulin ...

Pour le souvenir ... 

M_CD-noiretblanc_3demi_

Voilà ! Ils sont partis le week-end dernier... 

Ils avaient envie d'aller voir ailleurs. Plus au sud...

Il n'y a plus de chambres d'hôtes au village ...

Ils ont traversé le village une dernière fois... Ils sont passés devant chez moi ...

Ils devaient être pressés de partir ! Ils sont juste passés devant chez moi ...

&&&

Dans le livre de la vie, on fait des rencontres...

Certains resteront pour un ou plusieurs chapitres, d'autres pour quelques pages seulement...

Et les plus fidèles, que l'on peut appeler des amis, seront encore là quand le mot FIN apparaitra ...

C'est la vie ...

&

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux propriétaires que je rencontrerai peut-être ...

Et pour vous qui me suivez ici régulièrement, que 2023 soit une année douce et légère ...

&&&

@ bientôt... 

 

Posté par valentine33 à 13:05 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 novembre 2022

MUSEE CHRISTIAN DIOR ...

 

"Mais l'endroit que je préférais (était-ce prédestination) c'était la lingerie. Les femmes de chambre, les couturières "à la journée" me racontaient des histoires de diable, chantaient l'Hirondelle  du faubourg ou la berceuse de Jocelyn. Le crépuscule s'étirait, la nuit tombait et je m'attardais, oublieux de mes livres, de mon frère, regardant les femmes manier l'aiguille autour de la lampe à pétrole. C'est à cette douce et traînante vie de province, qu'à cinq ans, mes parents ayant décidé d'habiter Paris, je fus tout à coup arraché. J'en ai conservé la nostalgie des nuits de tempête, de la corne de brume, du glas des enterrements et du crachin normand au milieu desquels s'est passée mon enfance"...

                                                                           Christian DIOR (Christian Dior et moi - 1956)

DSCF8195

De retour dans le Cotentin en septembre dernier, je suis passée à Granville au Musée Christian Dior ...

DSCF8197

Cette année, les chapeaux étaient à l'honneur ...

DSCF8200

Très "couture" ...

DSCF8204

Ou extravagants ...

DSCF8206

Sages et conventionnels ...

DSCF8207

Il y en avait pour toutes les têtes ...

DSCF8209

DSCF8210

DSCF8213

DSCF8214

DSCF8217

DSCF8219

DSCF8221

DSCF8222

DSCF8223

DSCF8225

DSCF8226

DSCF8227

DSCF8228

DSCF8229

DSCF8230

DSCF8231

DSCF8235

"Ardente" Chapeau en cuir d'agneau et renard rouge ...

DSCF8236

Collection automne hiver 1992 ...

DSCF8238

DSCF8239

DSCF8243

DSCF8246

DSCF8248

DSCF8259

Ensemble pantalon brodé, chemise à fleurs, manteau à manches ballon et gilet long matelassé et brodé ...

Coiffe en tissu et métal ...

Collection Haute Couture automne-hiver 2001 ...

DSCF8260

Robe bustier verte brodée Or ...

Collection Haute Couture Printemps Eté 2004 ... 

DSCF8262

DSCF8263

DSCF8267

Chapeau de mousquetaire ...

Collection Haute couturee Printemps Eté 2005 ... 

DSCF8268

Sylvia ... Chapeau en cuir gris à oreilles de cheval ... 

Collection Haute couture Automne Hiver 2000 ...

DSCF8273

Chapeau "Palette de peintre" ... En daim avec broderie façon touches de peinture ...

Collection Haute couture Automne Hiver 2007 ...

DSCF8276

DSCF8277

DSCF8282

Coiffe inspirée des chapeaux d'homme de Mongolie, en laine non cardée teinte à la main ...

Collection Haute Couture Printemps Eté 2002 ...

DSCF8283

DSCF8286

DSCF8287

DSCF8291

Béret en feutre avec voilette ...

Collection Haute couture Automne Hiver 2019 ...

DSCF8292

Chapeaux de jardin en raphia ...

Collection Prêt à porter Printemps Eté 2020 ...

DSCF8293

DSCF8301

Reconstitution d'un atelier de couture chez Dior ...

DSCF8302

DSCF8307

"Archange"  Robe en tulle blanc et large capeline Belle Epoque en tulle d'organza et plumes d'autruche ...

Collection Haute couture Automne Hiver 2005 ... 

DSCF8312

"Vertu"  Robe en tulle noir brodé, couronne et auréole à étoiles noires ...

Collection Haute couture Autome Hiver 2005 ... 

DSCF8314

Coiffe lyre inspirée de la robe "Cocteau" ...

DSCF8315

DSCF8316

DSCF8317

Couronne Anna Chyzh, inspirée par Rosetti ...

Décorée de fleurs en résille métallique et strass ...

Collection Haute couture Automne hiver 2007 ...

DSCF8318

DSCF8319

A droite, masque lunettes en tartan ...

Porté par le Duc de Windsor au bal d'hiver donné par la baronne de Cabrol ...

A l'hôtel de Coulanges à Paris le 3 décembre 1958 ...

DSCF8320

"Mystic" masque rectangulaire en résine Or ...  

DSCF8327

Masque chauve souris en tulle rouge ...  

DSCF8330

DSCF8331

DSCF8332

DSCF8333

Ornement de tête en satin rose et aigrette assortie ...

Collection Haute couture Automne hiver 2003 ...  

DSCF8334

Diadème en strass et rubis ...

Collection Haute couture Automne hiver 2004 ...

DSCF8335

Diadème Caroline Tentini inspirée par Raphaël ...

Métal doré et pierres façon rubis ...

Collection Haute couture Automne hiver 2007 ...

DSCF8336

Couronne en métal argenté, strass et perles en forme de gouttes ...

Collection Haute couture Automne hiver 2004 ...

DSCF8337

Haut chapeau en fourrure et plumes noires ...

Collection Haute couture Automne hiver 2002 ...

DSCF8338

DSCF8347

Chapeau de catherinette ... 

Bibi recoouvert de shantung de soie vert 1954 ...

DSCF8348

Chapeau de catherinette ... Bibi en tulle jaune brodé de fleurs 1957 ...

DSCF8349

Robe en tulle jaune et vert brodé de paillettes et perles dorées et corset trompe l'oeil ...

Mortier et masque de catherinette en tulle et organza ...

Collection Haute couture Automne hiver 2005 ...

&&&

Que nous réserve le Musée Christian Dior pour 2023 ? 

Avec près de 55 000 visiteurs en 2022, nul doute que 2023 sera une année porteuse de merveilles à découvrir ...

Une chose est sûre ... j'irai ... 

&&&

Musée Christian DIOR

Villa les Rhumbs 

1 rue d'Estouteville 

50400 GRANVILLE

Tél 02 33 61 48 21 

&&&

@ bientôt ...

 

 

Posté par valentine33 à 15:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 octobre 2022

OCTOBRE ...

 

Depuis deux ans que je suis revenue en Sologne, je mange des champignons que l'on m'offre ...

 Ils arrivent bien propres, je n'ai plus qu'à les cuisiner... 

En fait, les champignons, je les reconnais chez le marchand, je n'ai qu'à lire l'étiquette ! Trop facile ...

IMG_4562 2

Mais cette année, des amis ont proposé de me former à la cueillette des cèpes ...

Au début, je ne les voyais pas. J'avais peur de les écraser ... 

IMG_4560 2

Les grandes allées des bois de Sologne servent de nid aux cèpes ...

IMG_4561 2

S'il n'y avait que moi, je les cueillerai tous ! Je les trouve tous très beaux ... 

Mais non ... Pas touche ...

IMG_4563 2

Puis j'ai réussi à les découvrir ... A en cueillir quelques uns ... Mon oeil s'est habitué à les débusquer ...

Suis vraiment pas bien équipée... Mon panier est trop haut, trop profond ... 

IMG_4564 2

Finalement la récolte n'est pas si mal ... 860g de beaux cèpes bien fermes ...

Capture d’écran 2022-10-23 à 22

Qui seront transformés en velouté ...

Capture d’écran 2022-10-23 à 22

De quoi en faire deux fois ...

Depuis quelques jours les cèpes se font rares ... La saison se termine...

Dommage, j'y avais pris goût ... 

IMG_4570

Malgré des températures exceptionnellement très douces, Octobre est flamboyant ... 

Il se dit que les grues cendrées sont passées ...

J'attends les premiers brouillards car j'aime l'automne et j'espère qu'il tiendra ses promesses ...

&&&

@ bientôt ...

&&&

 

Posté par valentine33 à 22:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 septembre 2022

LA MANCHE EN SEPTEMBRE ...

 

Profiter de belles journées en Septembre pour faire le tour du port de Barfleur ...

 DSCF8103

Le bord de mer est beau avec ces reflets changeant ...

DSCF8089

Trainer sur le quai et capter la douce lumière ...

DSCF8095

Les filets sont entassés attendant un nouveau départ ...

DSCF8090

La rouille donne aux anneaux  une couleur chaude ...

DSCF8091

Petite noix de Saint Jacques sortie de l'eau pour mourir sur ce filet ... Triste fin ...

DSCF8097

DSCF8093

DSCF8096 2

 

DSCF8086

DSCF8088

Il bat pavillon français, il est fier ...

DSCF8092

De son sapin de Noël arrimé à l'arrière ... 

Pourquoi un sapin sur un bateau ? Je l'ignore mais il n'était pas le seul ... 

DSCF8108

DSCF8147

La mer se retire laissant le sable prendre sa couleur ...

DSCF8149

DSCF8157

De grandes nappes d'eau se forment ...

DSCF8159

Où quelques algues profitent encore de la chaleur ...

DSCF8176

DSCF8178

DSCF8191

Petit coquillage déserté par toute vie ...

DSCF8190

DSCF8167

DSCF8173

DSCF8172

Ce drôle de coquillage a la forme d'un pied ...

DSCF8187

Ce joli crabe noir a pensé qu'il était bien à l'abri des regards... Raté ! ...

DSCF8165 2

Je vois le chiffre 21 dans le sable ... Vous aussi ? ... 

DSCF8164

DSCF8193

DSCF8182

Illusion d'optique : je vois ce pied bombé alors qu'il est creux dans le sable ... 

DSCF8183

Petit oiseau tu as laissé ton empreinte sur le sable mouillé ! .... 

DSCF8185

Et le chien aussi ...

DSCF8184

Impossible d'identifier cette longue trace de plus d'un mètre ... 

DSCF8186

Par contre, là j'ai ma petite idée ... 

DSCF8194

Ces ombres que dessine le soleil couchant me font penser à des fées ... 

DSCF8155

En se retirant la mer offre des paysages toujours nouveaux ...

DSCF8151

DSCF8153

DSCF8154

DSCF8192

Un ciel balayé, presque bleu partout ...

DSCF8355

Le Cotentin et son climat si doux, voit pousser toutes sortes d'espèces exotiques ... 

DSCF8378

J'aime tous les hortensias ... Inconditionnelle, je suis ... 

IMG_4532

Cette drôle de fleur prise en contre jour, est une Cobée grimpante (Cobaea scandens) ...

IMG_4526Originaire du Mexique, cette grosse fleur campanulée formant une cloche qui se termine par une grande corolle évasée, fut introduite en France au XVIIIème siècle.

Son feuillage est caduc. Ses fleurs évasées ont des diamètres variant de 3 à 5 centimètres. C'est à la tombée de la nuit qu'elle dégage un effuve doux et agréable.

 Cette plante herbacée semi-ligneuse frôle facilement les 7 à 8 mètres. Une vraie grimpante ...  

IMG_4533

Ce drôle de coquillage a attisé ma curiosité : c'est une gorgone ! ...

IMG_4534

Rien à voir avec ces créatures fantastiques de la mythologie grecque dont le regard a le pouvoir de pétrifier qui les regarde ...

J'ai osé la regarder et l'ai trouvée très jolie !  Ce rose, un peu fané, est doux au regard ... 

&&&

Il me reste à vous parler du Musé Christian Dior à Granville qui, cette année, expose des chapeaux ...

Mais ce sera pour la prochaine fois ...

&&&

@ bientôt ...

Posté par valentine33 à 16:29 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 septembre 2022

COTENTIN ...

J'irai revoir ma Normandiiiie... 

Trois ans sans voir le Cotentin ... J'étais en manque ...

IMG_4518

Cette fois je suis du côté est du Cotentin, région que je découvre...

DSCF8084

Barfleur la jolie ...

DSCF8087

L'arrière saison s'annonce belle ... L'air ici est enfin respirable ... 

DSCF8098

Lever le nez et apercevoir les jolies céramiques sur les toits ...  

DSCF8099

Et lucarnes ...

DSCF8094

L'église de granit est imposante et résistante aux intempéries ...

DSCF8102

DSCF8106

Des ruelles ensablées mènent à la mer ...

DSCF8107

La mer est calme, le vent balaie quelques traces de nuages ...

DSCF8110

Un joli verger est au bout de ces murs ...

DSCF8112

Le vitrail tel un soleil attire le regard et incite à la visite de l'église Saint Nicolas ...

DSCF8118

Le soleil de septembre filtre le verre et adoucit l'ambiance ...

DSCF8114

DSCF8116

Clairement les vitraux sont à tendance maritime... 

DSCF8119

Un chemin de croix en très bon état fait le tour de toute l'église ...

DSCF8120

Sous un plafond inspirant ...

DSCF8121

Des fresques très bien conservées ...

DSCF8122

Renvoient une belle lumière dorée ... 

DSCF8123

L'autel lumineux et imposant ...

DSCF8125

Invite au repos ...

DSCF8126

DSCF8127

DSCF8130

DSCF8132

Au sortir d'une tempête ou d'un naufrage, l'ex-voto de marine rappelle la dure vie des marins ... 

IMG_4542

Les premières pommes tombent et le cidre nouveau va pétiller dès l'automne ...

DSCF8352

Quitter Barfleur et repartir sur la côte ouest à Granville ...

DSCF8356

Tout ici respire le calme, du ciel à la mer ...

DSCF8358

Rares sont les touristes sur la plage malgré la douceur de septembre ...

DSCF8364

Telle une artiste, la mer laisse ses empreintes changeantes sur le sable fin ...

DSCF8367

Les couleurs de la Manche : ciel bleu, mer turquoise et sable blond ... 

DSCF8368

Remonter la même côte jusqu'au Nez de Joburg ... 

DSCF8369

Bord de mer aux côtes sauvages ...

DSCF8370

Le chemin des contrebandiers surplombe des falaises abruptes ....  

DSCF8373

Desquelles je ne m'approche pas trop ... 

DSCF8376

Le vent soulève quelques vagues dont l'écume vient mourir sur les rochers ...

DSCF8377

Traditionnelle et très conventionnelle photo de Normandie avec ses hortensias ... Mais j'aime toujours bien ... 

DSCF8379

Ces montagnes tombant dans la mer ...

DSCF8384

Et ces murets n'ont rien à envier à la belle Irlande ...

DSCF8385

Tout y est : le vert des prés, la belle Jersiaise blonde qui broute et les hortensias (roses, cette fois) ...

IMG_4539

Les huitres de pleine mer au goût si frais et prononcé ... 

IMG_4519

Et les moules marinières accompagnées du bon cidre ...

J'étais bien en Normandie cette semaine ...  

&&&

Après cet été particulièrement chaud et sec qui n'en finit pas ...

J'avais besoin de marcher dans les pas de mes ancêtres vikings ...

Je vous retrouve très vite pour la suite du voyage ...

&&&

@ bientôt ...

Posté par valentine33 à 15:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,